Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Redressement par valve ou par diodes ?
MessagePosté: Mar 25 Avr 2006, 15:42 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 06 Avr 2006, 15:13
Messages: 158
Localisation: Lyon
Salut à tous,

Je sais que la question fait débat, et c'est pourquoi je la pose... Plus sérieusement, j'ai du mal à trouver beaucoup d'avantages à l'utilisation des lampes redresseuses.
Bien sûr, il y a la temporisation "naturelle" due au temps de chauffage des filaments; la haute tension mettra donc un peu de temps avant de s'établir, et les autres lampes auront également le temps de chauffer. Mais cela dépend aussi du type de diodes à vide utilisées, certaines débitant très rapidement.
Par contre, la résistance interne des valves me semble le plus sérieux désavantage quant à leur utilisation. Quelques ohms pour les diodes à transistor, de 50 à 150 ohms pour les valves à vide. Cette résistance en série fait chuter la tension en sortie du secondaire et augmente considérablement la constante de temps RC avec le condensateur de tête.
A moins d'utiliser un filtre LC, mais ce n'est pas applicable à tous les circuits.

J'aimerais bien que quelqu'un me donne des arguments théoriques en faveur des valves à vide, notamment parce qu'on les retrouve dans des schémas modernes réalisés par des gens qui ont manifestement une réelle expérience des tubes.
Question subsidiaire: est-ce que l'un d'entre vous a déjà utilisé des redresseuses à vapeur de mercure ? Comme elles ont une résistance interne proche de celles des diodes à transistor, elles concilient peut-être les avantages des unes sans les inconvénients des autres...

A plus, Laurent.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 05 Mai 2006, 17:15 
Hors ligne
Moderateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 18 Juin 2004, 08:54
Messages: 430
Localisation: Munich!
un petit "up" pour laurent... :wink:


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 05 Mai 2006, 21:46 
Bonsoir Laurent,
Je ne suis pas un électronicien et donc je ne pourrais pas argumenter sur le pour ou le contre: valve ou diode de redressement.
En revanche, ce que je peux dire c'est que les plus grands de la haute-fidèlité ( Conrad-Johnson, Mac-Intosh et Marrantz, pour ne citer qu'eux ) ont adoptés les diodes dans leurs montages et qu'ils ont délaissés les valves, que faut-il en conclure? :roll:
Je pense que les diodes offrent dans un montage, une meilleure stabilité
en courant et donc un gage de longévité de vie pour l'ampli à tubes. :?:
Cela mériterait d'être expliqué plus en détails, par quelqu'un de plus expérimenté que moi. :idea:
Bien cordialement,
Jean-Michel


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 06 Mai 2006, 09:30 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Ven 09 Déc 2005, 13:52
Messages: 319
Localisation: Toulouse
Je rejoins l'avis de vanvan que je salue au passage.

Sur mon conrad J, il n'y a que des diodes.

A l'époque des tubes, les diodes coutaient extrèmement cher (et je ne parle pas des FET qui n'existaient que dans les labos ?).

De nos jours, c'est plutôt le contraire.

L'avantage des diodes, c'est qu'il est possible de mettre en tête de filtrage un condo de forte valeur car leur résistance interne est faible.
Le filtrage est donc facilité.
Il ya moins d'encombrement, pas de nécessité d'un chauffage séparé, très faible coût .....
Pour la tempo de montée de la HT, un simple FET permet de la réaliser

L'inconvénient sont les pics de commutation qui peuvent générer des interférences, notamment dans les préamplis -> Mettre un condo de 47 à 100nF en // de chaque diode permet de faire disparaître ces pics.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 06 Mai 2006, 19:32 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Lun 13 Déc 2004, 21:02
Messages: 170
c'est pas forcemment les arguments théoriques qui auront le dernier mot dans cette opposition.

De manière subjective j'ai pris le choix de faire le redressement par valves dans tous mes appareils étages de sortie DAC, préampli, ampli pour une raison pratique c'est que l'on peu moduler grandement et ajuster son son en changeant de marque de valves.

En gros ça laisse un volant d'ajustement plus souple, sans compter l'influence de la self et des condos qui est plus importante selon mon expérience qu'avec des diodes.

On pourra dire que le son est alors coloré, mais personellement je préfère de très loin le redressement par tube : voix plus posées, meilleure articulation, son plus dense.....
Et d'ailleurs l'idée d'utiliser un "artifice" pour colorer un son qui au final apparait plus naturel à l'oreille ne me dérange pas du tout en tout cas moins que les mythiques sons neutres qui souvent se contentent de neutraliser toute vie....

Si les appareils du commerce mettent des diodes c'est surtout par souçi d'économie et de pratique :c'est encombrant, le chauffage est gourmand en courant et dégage souvent beaucoup de chaleur.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 10 Mai 2006, 22:54 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 07 Mai 2006, 23:52
Messages: 1286
Localisation: Ardeches
alim = 100% diodes/transitors/3 pattes
bien .......faible conso / protection / durede vie
control des filament / HT

le meilleur des deux monde ?

A+


Dernière édition par ezza le Dim 14 Oct 2007, 10:35, édité 1 fois.

Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 11 Mai 2006, 10:51 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Lun 13 Déc 2004, 21:02
Messages: 170
oui mais l'enjeu ce n'est ni l'économie ni la sécurité içi , je choisis le tube redresseur pour le son en toute subjectivité je l'admets mais aussi après de multiples essais de l'un à l'autre.

Et question sécurité : un tube redresseur ne peut fournir au dela de ses capaçités qui sont souvent bien en dessous de celle du transfos donc en court circuit les dégats peuvent être temporisés par les limites du tube.

Et question durée de vie : en ce qui me concerne j'utilise des 6cj3 dont la montée en courant est lente ce qui permet de ne pas envoyer la HT immédiatement dans le circuit, cause de détérioration majeure des tubes dans le temps.

Chacun a ses avantages et ce que je voulais dire c'est que c'est moins une question de supériorité technique de l'un sur l'autre que de choix subjectif.

N'est il pas agréable au demeurant de laisser une liberté personelle dans ce choix qui n'est pas uniquement dicté par un argument et une contrainte purement technique à une heure ou le désert de l'uniformité ravage les compositions créatrices...


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Mai 2006, 10:18 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 22 Fév 2005, 14:45
Messages: 327
Localisation: Nantes
Bonjour,
Personne n'aborde les qualités subjectives d'un redressement à lampe...
Marc


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Mai 2006, 11:42 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 792
Localisation: Toulouse
Personellement, j'ai très peu d'expérience dans les tubes électroniques :oops: , mais je connais les plans d'un des derniers amplis Mesa/Boogie (tout lampes pour guitare 8) ), qui est une marque d'excellente qualité, et sur ces plans, lorsqu'on est en mode 50W, on utlise un redressement par tube 5U4G, et en mode 100W, on rajoute des diodes pour envoyer le paté... :twisted: A mon humble avis, les lampes sont mieux musicalement parlant... Simple constat sur un plan, après j'aimerai bien écouter la différence pour être sur de ne pas avoir dit n'importe quoi!!! :roll:

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 09:48 
Hors ligne
Inscrits
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Sep 2006, 09:30
Messages: 36
une petite observation :

ce qui nous intéresse dans les amplis à tubes , c'est que le signal traverse des tubes ! pardon pour la lapalissade ;-)

MAIS , dans le cas du redresseur , je crois necessaire de rappeler que le message sonore NE TRAVERSE PAS LES DIODES , puisque c'est dans les CONDENSATEURS DE FILTRAGE que l'alimentation est rebouclée en DYNAMIQUE...

que l'on s'attache donc à la qualité de ces condos , notemment à leur résistance parasite aux fréquences audio est tout a fait valable.

par contre on ne demande à (aux) diode(s) que de recharger les dits condensateurs.

petit apport au débat en guise de présentation d'un nouveau membre du forum !

amicalement à tous.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 10:42 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7214
Localisation: Ardeche
Bonjour Pixel et bienvenue à bord.

Puisque tu as fait remonter ce sujet, j'en profite pour ajouter que, au moins pour les amplis de guitare dont parle Myn Donos, la résistance interne des valves provoque une chute de la HT dans les pointes et donc une sorte de limitation de puissance avec saturation ce qui est un effet apprécié de beaucoup d'instrumentistes.

Ce n'est effectivement pas désirable en Hi Fi.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 19:14 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 01 Jan 2006, 14:25
Messages: 1345
Localisation: Haguenau (Alsace)
Si vous avez un peu de rigueur, une diode dans le circuit d'une polarisation automatique vous semblera douteux.

alors dans une alim...vous vous condamnez à ne jamais rien comprendre aux circuits à lampe.

rv.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 19:54 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 16 Nov 2004, 19:13
Messages: 650
Localisation: charente
Salut rv,
Tu peux développer? :?:
On a parlé de l'avantage "son" qui reste subjectif.
Objectivement. la montée progressive de la HT préserve les tubes et les condos. Pas de pic de commutation, c'est mieux. On peut aussi mettre des valves pour le fun, pour respecter les montages d'époques.
Mais de là à dire qu'on a rien compris aux tubes si on met des diodes, je pense que c'est excessif .
@+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 20:03 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7214
Localisation: Ardeche
hervediy a écrit:
Si vous avez un peu de rigueur, une diode dans le circuit d'une polarisation automatique vous semblera douteux.

alors dans une alim...vous vous condamnez à ne jamais rien comprendre aux circuits à lampe.

rv.


:?: :?:

Developpe :!:

J'ai déjà remplacé des résistances de cathode par des zéners, moyen simple de passer en polar fixe.
J'admets que ce n'est plus le même ampli.
Je conçois que réduire la résistance interne de l'alimentation (à tension égale) modifie également le comportement d'un ampli.
Différent, certainement !

Yves.
Ah, Bruno est tout aussi dubitatif que moi !

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 11 Sep 2006, 22:24 
Hors ligne
Inscrits
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Sep 2006, 09:30
Messages: 36
dans le cas de diodes mises dans le circuit de cathode le concept de "le signal ne traverse que les tubes" n'est plus respécté , dont acte...

mais dans le cas de l'alim , la rigueur que vous préconisez PLUS quelques connaissance de base en physique ( loies des mailles et circuits équivalents en alternatif) me permettent d'avancer mon opinion , en la démontrant... ce que vous ne faites pas.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com