Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Problème de compréhension coté alim
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 17:25 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
Bonjour les gens,

a y est j'ai recu mes bouquins, je suis le pif dedans depuis une bonne semaine et je commence à être un peu moins neuneu des tubes. Je vais probablement m'orienter sur un KT88 de 30 W mais pour le moment, je regarde un peu totu ce qui passe pour deja piger les schemas d'un pointt de vue general et ensuite je commencerai à en prendre un simple et reprendre les calculs pour comprendre le pourquoi du comment.

Bref jusque là tout va bien sauf que (et oui...) je suis tombé sur les schémas d'alim de ptsoundlab, par exemple :
http://www.ptsoundlab.com/tubes/amplis/el34/EI500/alim.jpg

Et j'ai du mal a comprendre comment a partir d'un transformateur qui sort du 280 V on peut se retrouver avec du 390 V. Je n'y ai pas vu de montage doubleur de tension...

MAIS

En revanche dans le Morgan Jones ils font reference, dans le choix des valeurs de claquage des diodes de redressement, a un coefficient (racine de 2 pour un secondaire simple et 2 x racine de 2 pour un multiple). Les valeurs de sorties correspondent ce coefficient mais je ne comprends pas d'ou il sort.

Une piste SVP ?

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Problème de compréhension coté alim
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 17:54 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Salut melmoth,

melmoth a écrit:
. . .
Et j'ai du mal a comprendre comment a partir d'un transformateur qui sort du 280 V on peut se retrouver avec du 390 V. Je n'y ai pas vu de montage doubleur de tension...
. . .
Une piste SVP ?


Si, si !
Le premier condensateur se charge à la tension de crête, soit la tension efficace multipliée par 2 x racine(2) .

Pour les paresseux comme moi:
http://www.duncanamps.com/psud2/index.html

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 18:06 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Pardon, pas 2 x racine(2), juste 1 x racine(2) :oops: :oops:

280 x 1,414 = 396, aux pertes prés :shock:

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 18:15 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
Oui c'est bon j'ai pigé mon erreur :)))

=> alternatif pas 220 en crete moi je partais de la. Ioulouuuuuuuuuuu suis grippé de l'electronique va falloir que je révise sec sec. Ca a jamais ete ma matiere preferee dommage ;)

Par montage doubleur j'entendais qq chose qui ressemble de pres ou de loin a :
http://perso.orange.fr/daniel.robert9/Alimentation_en_Pont_et_Multiplicateurs_de_tension.html

Merci pour psud mais toi tu peux te permettre d'être paresseux moi il vaut mieux que je reparte sur mes schemas et ma calculette :))))

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 19:23 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
melmoth a écrit:
Par montage doubleur j'entendais qq chose qui ressemble de pres ou de loin a :
http://perso.orange.fr/daniel.robert9/Alimentation_en_Pont_et_Multiplicateurs_de_tension.html



C'est bien expliqué !

Eviter le doubleur de Shenkel qui présente l'inconvenient d'une résiduelle à 50Hz, plus difficile à filtrer qu'à 100Hz.

Par contre trés intéressant si la tension alternative est référencée à la masse.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 19:44 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
ioulouuuuuuuuuuuu j'en suis pas encore a refaire l'alim :)

1 je potasse
2 je me renseigne
3 j etudie un schema PP classique (tiens si tu as une reference pour commencer je prends)
4 j essaie de garrer dans ma tete deux ou trois "trucs" bon a mettre en place (genre plusieurs condos en parallele dans l alim pour avoir une reponse moins etagée) (désolé j ai pas encore le vocabulaire :)
5 je recalcule tout pour mon cicruit
et 6 je refais mon alim

Comme tu le vois y a de la marge :)

Tiens pendant que je te tiens sur le post du GEC je crois, tu avais l air de raler, je cite :

Citation:
Et en plus, c'est un Williamson où le déphaseur a été changé pour un paraphase, sans parler du mode Ultra Linéaire et de la polarisation automatique, bref, il ne manque plus qu'une douzaine d'huitres.


La polarisation auto je suis pas encore tombé dessu, le mode ultralineaire oui et ca ne me semblait pas etre une sale approche => pourquoi ce berk ? A moisn que ca en soit uniquement dans le cadre du Williamson ?

Pour la paraphase idem j'ai lu qu il y avait des batailles de clocher sur les dephaseurs, pourquoi celui la moins qu un autre ?

Aie on me repond a une question j en lache trois derrier :)))

Merci

Fred

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 22:06 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 3988
Localisation: seiches sur le loir
il râle jamais yves, il a juste dégobillé sur un truc qu'il aime pas. :wink:
les déphaseurs, vaste sujet, chacun sa ou ses sauces, aucun n'est parfait, suffit juste d'utiliser le bon au bon endroit je pense. Perso je part souvent du schmitt, car il permet de virer un étage par rapport au cathodyne.

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 23:11 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
De ce que j ai pu voir et comprendre (bon pas gagné aujourd hui ;)

sur le schema que je voudrais realiser,
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/audio/kt88_4.htm

de ce que je pige, la premiere partie de la premiere 6sn7 sert d'input stage et la seconde de dephaseur en montage cathodyne justement. (enfin je coris :)

Ca apporte (ou embourbe) quoi justement ce type de montage par rapport au Schmitt ?

Fred

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 21 Avr 2007, 23:21 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
mmm en reprennant mes liens j ai un debut de reponse :

plus de linearité coté Schmitt, moins de distorsion et peut etre un peu plus de gain ?

http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/audio/split.htm

je viens de rejetter un oeil a mon bouquin et je tombe sur le schema du Williamson en KT66 c est vrai qu il y a des similitudes qd meme :)

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 22 Avr 2007, 08:57 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Encore un Williamson :shock:

Ce schéma à été mis à toutes les sauces avec plus ou moins de bonheur.

Dans ce contexte

Le déphaseur cathodyne n'est pas un mauvais choix parce qu'il fonctionne à bas niveau et attaque un étage d'amplification symetrique dont les entrées sont à trés haute impédance.
Une des particularités (on ne doit pas dire "défaut") est la différence entre les impédances internes des deux sorties.
Ceci provoque des dissymétries aux fréquences élevées en présence de charges capacitives ce qui est le cas si on l'emploie pour attaquer directement une paire de triodes de puissance, dans une moindre mesure avec une paire de penthodes en UL, et pratiquement aucune avec un PP de penthodes non UL.

En bref, il n'y a pas de meilleur déphaseur (pas plus que de meilleur étage de sortie ni quoi que ce soit d'autre) il n'y a que des combinaisons plus ou moins heureuses.

Le Williamson original utilisait un PP de KT66 en triode et avait déjà un gain énorme, voulu pour appliquer un taux de contre réaction non moins énorme source d'instabilité en raison des déphasages introduits par le transfo de sortie aux deux extrémités du spectre.
C'est le choix du concepteur.
Utilser une paire de KT88 en UL augmente encore le gain et le risque d'instabilité, le transfo de sortie est encore plus critique parce que moins "ammorti" qu'avec des triodes dont la résistance interne est faible.

Voilà pourquoi je ne suis pas un fanatique du Williamson parce qu'il ne correspond pas à mes critères.

Il y en a eu et il y en aura encore d'excellentes versions.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 22 Avr 2007, 13:18 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
mmm ok je pense comprendre. Par contre si on decide de faire sauter l'ultra linearité, il suffit juste de ramener une nouvelle ligne de HT de qq volts inferieurs a la valeur min que peut prendre l'anode.

Une resistance (ou un groupe condoo resistance pour lisser je sais pas si c est necessaire) appropriée entre l'anode et la grille peut passer dans ce cas la ou j ai tout faux ?

Fred

Tiens au passage il existe quoi comme soft poru les dessins elecs qui ne sorte pas juste du bitmap. Desselec est je veux bien lle croire pratique pour des petits dessins mais bon si je dois me retapper tout le schema a chaque modif ca va vite me fatiguer ;)
Merci !

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 22 Avr 2007, 16:41 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
melmoth a écrit:
mmm ok je pense comprendre. Par contre si on decide de faire sauter l'ultra linearité, il suffit juste de ramener une nouvelle ligne de HT de qq volts inferieurs a la valeur min que peut prendre l'anode.

Une resistance (ou un groupe condoo resistance pour lisser je sais pas si c est necessaire) appropriée entre l'anode et la grille peut passer dans ce cas la ou j ai tout faux ?


Autant en profiter pour stabiliser la tension d'écran.
C'est simple si tu acceptes d'utiliser des transistors bipolaires ou MosFets, une simple zéner et un ballast suffisent.
Inspire toi des caractéristiques publiées pour choisir la tension.
Pour une 6L6, 807 et autres membres de la famile, entre 250 et 300V.
Pour une 6550, KT88, etc, jusqu'à 350V.
Il n'est pas nécessaire de réguler ni de fitrer parfaitement la tension anodique.

Citation:

Tiens au passage il existe quoi comme soft poru les dessins elecs qui ne sorte pas juste du bitmap. Desselec est je veux bien lle croire pratique pour des petits dessins mais bon si je dois me retapper tout le schema a chaque modif ca va vite me fatiguer ;)
Merci !


J'utilise ça:
http://www.capilano.com/html/dwwl.html

Tu peux l'essayer gratos, l'enregistrement ne coute que 40$, ça les vaut.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 22 Avr 2007, 19:42 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
heuuuuuuuuu ca attendra que j'en arrive a ce chapitre hein ? :))))

pour en revenir aux alim :

Est ce que les diodes de redressement utilisées en haute tension consomment du jus ?

j'ai passé une partie de l apres midi le nez sur l alim de cet ampli :
http://www.ptsoundlab.com/tubes/amplis/kt88/classa40w/monkt88ca35w.htm

en essayant de retomber sur les valeurs calculées pour les diverses HT et il n'y a pas moyen.

Comme je suis parti en simplifiant le schema en remplacant le transfo et le pont de diode par un generateur de 550V je me demandais si ca venait de la ou de ma methode qui est a revoir.

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 22 Avr 2007, 21:27 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 19 Déc 2006, 22:23
Messages: 151
ha peut etre une idee on est a 550 en crete MAIS avec le lissage du condo en fonction de la frequence de travaille on se retrouve peut etre avec du 510 a la sortie.

Je va zieuter ca avant de me coucher tiens.

encore un coup a mal dormir je le sens ;)

_________________
Fred

Mon 'tit site est =>là<=


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 22 Avr 2007, 21:35 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
La résistance de l'enroulement du transfo n'est pas nulle et provoque une chute de tension proportionelle au courant consommé . . .

Dors bien !

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com