Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: droite de charge
MessagePosté: Ven 29 Juin 2007, 08:32 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 05 Jan 2006, 18:05
Messages: 884
Localisation: Tarbes
bonjour

Rinaldo Bassi dit qu'il faut relever les caracteristiques dynamiques en fonction du point de fonctionnement. Mais le point de fonctionnement est défini en fonction des caracteristiques dynamiques. :evil: :roll:

j'ai mal lu :?:


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 29 Juin 2007, 14:19 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 3988
Localisation: seiches sur le loir
Y a une question?
On trace la droite de charge sur le réseau de courbes dynamiques, ensuite on choisi le point de fonctionnement, sur cette droite.
Les variations de tension sur la grille représentées par le réseau de courbes, donnent les variations de tensions sur la plaque par l'intersection de la droite de charge et des courbes.

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 29 Juin 2007, 16:57 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 02 Mai 2006, 09:28
Messages: 1033
Localisation: AVEYRON
Salut à vous,
si je peux me permettre juste une petite précision :
le réseau de courbes qu'on trouve dans les datasheet est le réseau statique, relevé en s'assurant que la variation du courant ne fait pas varier la tension plaque , donc sans charge.
C'est sur ce réseau statique qu'on choisit le point de repos et qu'on trace la droite de charge.
Une fois la droite de charge tracée on peut effectivement y relever les caractéristiques dynamiques..
mais c'est facultatif ....quoique parfois...

A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 03 Juil 2007, 09:12 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 05 Jan 2006, 18:05
Messages: 884
Localisation: Tarbes
bonjour

j'ai du mal lire :oops:
il n'y a donc pas bosoin des caracteristiques dynamiques pour tracer la droite de charge...

mereci a vous


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 03 Juil 2007, 09:43 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 3988
Localisation: seiches sur le loir
la droite de charge est tracé sur les caractéristiques dynamique.
Celle ci est composée de deux points:
- le point recoupant l'axe des ordonnées (soit l'axe donnant l'intensité)
- le point recoupant l'axe des abcisses (soit l'axe donnant la tension)

Je prend mon couteau suisse U=RI, et j'obtiens la charge de plaque du tube.
Un exemple je trace une droite, partant de 40 mA sur l'axe des ordonnées, et arrivant à 400 V sur l'axe des abcisses. Quel que soit le tube, la charge représentée sera de 400=RX0.04 soit 10 K ohms.

A partir de la on peut choisir le point de fonctionnement du tube.

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 03 Juil 2007, 09:59 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Salut,

On trouve couramment trois types de courbes:
1 - Intensité anodique selon tension anodique pour diverses valeurs de tension grille:
Image


2 - Intensité anodique selon tension de grille pour diverses valeurs de tension anodique:
Image


3 - Pente (ou transconductance en anglais: Gm = 1000mA/Volt), résistance interne (Ri ou Rp) et coeficient d'amplification (Mu ou µ):
Image




Peu importe le nom qu'on leur donne, toutes représentent la même chose vue sous des "angles" différents.
La plus compléte est la première à partir de laquelle on peut reconstruire les deux autres et sur laquelle on peut tracer une droite de charge.

Je vois mal l'intéret de la deuxième, il est rare d'utiliser un tube à tension d'anode constante :shock: , où serait donc prélevé le signal ?

Les valeurs fournies par la troisième sont le plus souvent utilisées dans les modèles mathématiques tub20
On y voit au moins que la pente et la resistance interne sont loin d'être constantes, seul le Mu (leur produit) l'est à peu prés.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 03 Juil 2007, 20:48 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 23 Sep 2004, 21:19
Messages: 1287
Localisation: Belgique
Bonjour,

Dans les articles successifs de R.B, les dénominations des courbes peuvent se préciser selon les étapes de son raisonnement.
A quel article fais-tu référence ?
Le "réseau des caractéristiques" (premier tableau cité par Yves) est un réseau statique. On peut aussi y retrouver les valeurs statiques habituelles du constructeur, µ, pente et R interne.
On peut y choisir un point de repos, cela reste encore une valeur statique, valeur obtenue pour une charge nulle, "droite de charge" verticale.
La droite de charge, en fonctionnement, passera par ce point.
Une fois la droite de charge choisie, le réseau devient dynamique, on peut y lire des valeurs de courant et de tension en fonctionnement.
Le second tableau donné par Yves est aussi appelé "courbe de transfert" ou encore caractéristiques à l'entrée. Il peut servir à aider au positionnement du point de repos au milieu de la partie droite, pour un fonctionnement en classe A.
Au départ et dans les datas, c'est aussi un réseau statique. Il donne les mêmes caractéristiques que le premier sous une autre forme.
Une fois le premier tableau devenu "dynamique" en y dessinant la droite de charge, les valeurs peuvent également être reportées dans le tableau "courbe de transfert".
Tu obtiens alors ce que R.B appelle la courbe de transfert dynamique qui lui sera utile dans la suite de son exposé sur le PP.
Après il distingue encore "droite" de charge et charge dynamique, mais c'est une autre histoire.

Michel.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 03 Juil 2007, 21:51 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Restez simples !

Le premier tableau contient déjà tout, pas la peine de se compliquer la vie avec les deux autres qui n'en sont que des extraits 8)

Voilà:

Image

Pour ce tube, le point de repos materialisé par le point noir, est choisi (de façon totalement arbitraire) à 9mA, 150V anode, la tension de polarisation devra être de -2 Volts.
En polar auto, la résistance de cathode devra être: R = U/I = 2/9 = 222 Ohms (en pratique 220) afin de "monter" la cathode à +2V, la grille étant à la masse.
Noter que la tension d'anode n'est alors plus que de 148V. Négligeable ici, peut ne plus l'être pour un tube de puissance.

Le trait incliné est une droite de charge de 22K.
Si on fait varier la tension de grille en appliquant un signal par exemple, disons de + à - 1 volt autour du point de repos, le courant d'anode change, ce qui provoque donc une variation de la tension d'anode.
On suit la droite de charge dans un sens et dans l'autre, les points verts montrent où on arrive pour + et - 1V de variation de la tension de grille.

Au point de gauche, la tension d'anode a diminué de 44 Volts, au point de droite elle a augmenté de 41 Volts.
On voit déjà qu'il y a différence selon le sens de variation, donc une distortion, ici 3 volts pour un total de 85, soit quelques 3,5%.
On voit aussi que le gain est de 85/2 = 42,5 soit (20Log(42,5)) 32,5 dB.

A vous de jouer !

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 08:50 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Ven 14 Nov 2003, 13:51
Messages: 1508
Localisation: Rennes
Yves07 a écrit:
A vous de jouer !Yves.


Très bon exemple qui résume presque tout!

Patrice


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 09:31 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 05 Jan 2006, 18:05
Messages: 884
Localisation: Tarbes
bonjour

toutes ces precisions sont tres interessantes.

ma premiere remarque concerne une "astuce" de R.B qui consiste a prendre (pour une triode!) une charge de 3* sa resistance interne.
soit 3*Rp, donc la resistance interne DYNAMIQUE du tube aux point de fonctionnement choisi.
sauf que, le but de la manip, est de calculer la charge pour trouver le point de fonctionnement!
C'est le serpent qui se mord la queue :!:

:?


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 09:48 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 3988
Localisation: seiches sur le loir
en vrai tu prends la valeur statique X 3 pour commencer. Après tu fais varier la charge en fonction des besoins. Sachant que plus la charge est grande, plus le gain augmente, et plus la triode est linéaire. Tout ceci ne sont que des considérations générales, bien sur. Tu peux t'amuser a tracer plusieurs droites de charges, pour te rendre compte des effets que cela peut avoir sur un tube.
Une question pour Yves et les autres à moustache (pas de procès pour descrimination SVP) :
Sur les courbes on peut lire les tensions de sortie, mais aussi les différents courants en dynamique. Quel est l'importance de ces courants, et est ce que cela infkue sur la disto du tube ?
En clair, est qu'un tube linéaire en tension, et dissymétrique en courant créera de la disto?
Si non quand est ce que cette notion de courant aura de l'importance?

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 10:11 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
benou.1 a écrit:
bonjour

toutes ces precisions sont tres interessantes.

ma premiere remarque concerne une "astuce" de R.B qui consiste a prendre (pour une triode!) une charge de 3* sa resistance interne.
soit 3*Rp, donc la resistance interne DYNAMIQUE du tube aux point de fonctionnement choisi.
sauf que, le but de la manip, est de calculer la charge pour trouver le point de fonctionnement!
C'est le serpent qui se mord la queue :!:

:?


Non, l'astuce n'est là que pour donner une base de départ, ensuite on affine en fonction des résultats obtenus.
Par exemple, il est courant de "désoptimiser" en étage driver pour une triode de puissance en Single Ended dans le but d'obtenir une compensation des distortions.

On devrait plutot dire "au moins trois fois".
La linéarité s'améliore et le gain croît en augmentant la valeur de la charge mais celà entraine d'autres problèmes tels que la sensibilité à la charge ajoutée par l'étage suivant et la réduction de la bande passante par effet Miller.

Le beurre ou l'argent du beurre :lol:

En électronique comme ailleurs, il existe un nombre considérable de "recettes de cuisine" basées sur l'expèrience qui font non seulement gagner un temps considérable, mais servent aussi à faire clignoter la petite lampe rouge au fond du cerveau quand les résultats "scientifiquement" calculés donnent des valeurs trés différentes.

dsdn a écrit:
En clair, est qu'un tube linéaire en tension, et dissymétrique en courant créera de la disto?
Si non quand est ce que cette notion de courant aura de l'importance?


Réponses croisées ! !
Regarde bien !
Ceci ne peut se produire que si la "droite" de charge n'est pas droite :roll:
C'est à dire lorsque la charge n'est plus purement résistive, on dit alors qu'elle est réactive.
La charge d'un étage de puissance est TOUJOURS réactive.
Elle dépend des hauts parleurs, des filtres et du transfo de sortie et est difficilement prévisible.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 10:41 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 3988
Localisation: seiches sur le loir
Si une charge est droite, les caractéristiques dynamiques (les courbes -1,-2,-3... ne le sont pas. Les intersections de la dte de charge et de ce réseau, ne Créé pas une droite, soit en tension, soit en intensité.
Pour le tube de sortie j'appréhendes bien ce que tu relates, mais prenons un truc plus chiant à expliquer : un driver par exemple.

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 11:01 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Tu peux avoir des courbes aussi tordues que tu veux, tant que tu te déplaces sur la droite de charge qui représente une résistance pure, les intensitées sont TOUJOURS proportionelles aux tensions . . . et réciproquement !
U = R x I, I = U / R.
R étant constant par hypothese, c'est incontournable 8)

Voici un exemple vraiment tordu, il s'agit d'une EL36 drivée par l'écran avec une tension de G1 de +30V

Image

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 04 Juil 2007, 13:33 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mer 21 Sep 2005, 15:21
Messages: 3988
Localisation: seiches sur le loir
Bon j'ai loupé un truc.
Si je relève les points sur une courbe d'une triode tel que :
Ia pour 0V Grille
Ia pour -1V grille
Ia pour -2V grille
...
je n'aurais pas les mêmes écarts entre deux points successifs, tout comme pour le relevé de tension, non?J'obtiendrais une dissymétrie. Avec une plus grande excursion en tension au début des courbes.
Tu nous a bien montré qu' il y avait un plus grand gain sur la partie gauche de la droite que sur la partie droite. Si je relève l'intensité de la même manière, j'aurais le même phénomène. Je ne sais pas si je m'exprime clairement.

DAvid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com