Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Inverseur de phase
MessagePosté: Mer 01 Avr 2009, 10:37 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
Question pour yves ou autres.
Quelq'un a t-il essayé l'inverseur de phase amélioré de "Bailey",sur laquelle yves avait demandé "dans quelle revue française ce compte rendu est-il paru".
Question du 24 mars 2008.
Il me semble que l'on peut faire toute la partie amplificatrice de tension et déphasage pour un push d'EL 34 par exemple.
merci
gigi77


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Inverseur de phase
MessagePosté: Mer 01 Avr 2009, 10:40 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
gigi77 a écrit:
Question pour yves ou autres.
Quelq'un a t-il essayé l'inverseur de phase amélioré de "Bailey",sur laquelle yves avait demandé "dans quelle revue française ce compte rendu est-il paru".
Question du 24 mars 2008.
Il me semble que l'on peut faire toute la partie amplificatrice de tension et déphasage pour un push d'EL 34 par exemple.
merci
gigi77


Donne un lien ou un schéma sinon on ne sait pas de quoi il s'agit 8)

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Inverseur de phase
MessagePosté: Mer 01 Avr 2009, 14:56 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 28 Jan 2009, 23:19
Messages: 749
Citation:
Donne un lien ou un schéma sinon on ne sait pas de quoi il s'agit


Je pense qu'il s'agit du déphaseur à pentode/triode de Bailey et Radford publié dans Wireless World et utilisé sur les amplis Radford MKII et S3, genre :

http://www.audiomisc.co.uk/HFN/Radford/ ... cuits.html


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 01 Avr 2009, 15:11 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Merci !

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Inverseur de phase
MessagePosté: Jeu 02 Avr 2009, 06:41 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
Oui il s'agit bien de ce shema,merci.Mais c'etait dans cette même rubrique et j'avais spécifié la date....
Mais bon ,je crois qu'il vaut mieux que je me contente de lire et ne pas poser de question,ni intervenir.
gigi77


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: inverseur de phase
MessagePosté: Jeu 02 Avr 2009, 11:35 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 01 Déc 2008, 18:03
Messages: 82
Localisation: Toulouse banlieue
Salut Gigi et les autres.

Ce schéma est une adaptation travaillée d'un circuit connu sous le nom de Schéma Mullard, reproduit planche 2 , je crois. Il a été très populaire avec des réalisations proposées par Millerioux, Philips, des petits constructeurs....etc; on pouvait même trouver un circuit imprimé tout fait, quelques soudures est c' était plié.
Le montage Mullard est caractérisé par un très grand gain: une EF86 en vraie penthode donnant 110 à 120 de gain suivi en liaison directe d'une ECC83 en déphaseur de Schmitt rajoutant un gain de 35 soit au total 4200 au total! Le tout pour driver une paire de EL84, EL34 ou autre.
Sans contre réaction la sensibilité est extrème et on ramenait celle-ci à une valeur conventionnelle par une P..... de contre réaction globale de l' ordre de 40 dB et c' est la que commence les difficultés.
Il fallait un transformateur de sortie de bonne qualité pour supporter cela Millerioux, Supersonnic, GPS; le TU101 était à la rue.
Il fallait aussi des dispositions schématiques indispensables pour assurer la stabilité du montage et éviter qu' il oscille à 10, 15 kHertz ou plus.
On retrouve cela dans les shémas ci dessus, prenons le premier de Radford:
- assez étonnant, le couple R4 C1 casse le gain de la EF86 en dessus de 16 hz et le ramène de 100/120 à R4/R1 soit 20 !
- le couple R7 C3 est destiné à casser le gain de la EF86 à partir de 1500 Hz avec un affaiblissement de 20 /26 db à 15kHz, action contrariée par le couple précédent mais toujours là, ceci pour assurer la stabilité aux fréquence élevées.
- le Triplet R16 C8 R18, peut être conséquence de la présence de R4 C1, diminue le gain de 10dB en dessous de 16 Hz pour éviter une tendance au " motor boating" , autre tendance à osciller à très basse fréquence.
- enfin C17 en // sur R28 assurera la marge de phase suffisante pour obtenir un beau signal carré, sans trop de sur oscillation, à 10 ou 15 kHz.
Compte tenu de la présence de R4 C1, qui je le rapelle diminue le gain général de quelque 14 dB, la Cr globale serait de l' ordre de 28 dB.
Voila pour contrôler la stabilité du montage.

- notons également les différences entre R13 et R14 destinée a symétriser le déphaseur R14 étant plus élevé que R13. On voit la recherche.

C' est donc un schéma travaillé; sa reproduction suppose des précautions, des recherhes et peut générer des difficultés relatives à la stabilité.
A+
Thebot
Il faut toujours chercher.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 09:18 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
Merci beaucoup,THEBOT,pour tous ces renseignements
Je suis assez tenté par un montage avec EF86 en tête.gigi77


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Inverseur de phase
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 14:02 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 01 Déc 2008, 18:03
Messages: 82
Localisation: Toulouse banlieue
Bonjour gigi.
A toutes fins utililes, je tiens à vôtre disposition:
- copie notice Millerioux relative au schéma Mullard
- copie article Revue du son Mars 56: Amplificateur haute fidélité Mullard de 20W, 4 pages; article original, référene Mullard/ Philips, Wireless world qui publia la vulgarisation et Revue du son qui traduisit l' article.
Contact par message perso.
Thebot
Il faut toujours chercher!


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: inverseur de phase
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 14:27 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Thebot a écrit:
. . .
C' est donc un schéma travaillé . . .


Ce n'est pas l'adjectif que j'aurais utilisé tub20
On lit la même chose (bien planqué) dans un petit bouquin:
"An approach to Audio Frequency Amplifier Design"
publié par GEC en 1957 et réédité par Audio Amateur Publication en '94.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Inverseur de phase
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 17:19 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 01 Déc 2008, 18:03
Messages: 82
Localisation: Toulouse banlieue
Re bonjour.
Avec "travaillé"j' ai du mal traduire ma pensée; excuses .
Complétons: sans dispositions particulières, ce schéma est facilement instable, il doit être "travaillé" pour éviter cette propension d' ou la présence des réseaux R C que je pointais du doigt. Apporter des modifs n'est pas immédiat et sans conséquences sur la stabilité de l'ensemble, d' ou difficultés potentielles.
D' où l' intérêt d' avoir accès aux documents d' origine et de s'y tenir.
Comment se situe ce montage paré d' un grand nom ,Mullard Philips, comparativement à d' autres est une question différente à laquelle je ne crois pas avoir répondu.
Mais j' ai également une opinion bien arrêtée qui peut être précisée.
Thebot


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: montage mullard
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 17:24 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
Merci THEBOT pour les renseignements,mais pas assez puissant et montage accrobatique,donc pas pour moi.
C'est peut-être pompé sur un montage américain d'apres ce que sous-entend YVES,mais ayant déja abordé le sujet de montages dont on ne connait pas trop le vrai proprietaire,je m'abstiendrai de tout commentaire.
Je vais m'aerer 8 jours,je verrai à mon retour.
gigi77


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 17:40 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Salut,

Mon opinion est qu'il faut impressionner le client !

Ben, c'était la mode du plus fort taux de CR possible, tant pis pour les conséquences désastreuses.
C'est McIntosh qui s'en est le mieux sorti en répartissant la CR plus intelligemment.
Le Circlotron de Wiggins chez EV, même étage de sortie à "couplage unitaire" était encore plus malin avec son transfo de sortie à deux balles.
Mais un fiasco commercial.

Tous ces trucs sont dérivés du tristement célèbre Williamson dont on oublie souvent qu'il utilisait les KT66 en pseudo triode, ce qui est déjà un moindre mal :roll:

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 03 Avr 2009, 22:21 
Bonsoir.
Moi j 'aimerais savoir pour ma culture ce qui est si mauvais dans le Williamson...il a même des réalisations avec des penthodes ou tétrodes qui fonctionnent un ultra linéaire, les concepteurs de ces schémas sont ils fous?(Heatkit, Harman Kardon,(a vérifier) Ampex ,Cochet, Luxman etc etc.
gege 94


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Avr 2009, 08:06 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Non GEGE ! Tout sauf de la folie !

Un subtil mélange de technique, de mode, de pression commerciale sur le BE, de concurrence, de peur de la nouveauté, du manque d'imagination des ingés et j'en passe . . .

Il y a toujours eu des productions qui tentaient d'échapper à la routine de diverses manières.
J'ai cité McIntosh et EV.
Y inclure Hafler & Keroes (sous diverses étiquettes), P. Walker et chez nous P.Loyez, Charlin qui ont exploré des pistes différentes.

Et même Bouyer, Teppaz, Merlaud, Philips qui, sans prétentions audiophiles ont créé des produits souvent remarquables et dont on ne se souvient pas.

Aujourd'hui, l'audiophile moyen veut des capots chromés, des borniers dorés, un alignement de 6550 ou des 845 pilotées par des 6SN7 et des 300B, peu importe où et comment elles sont construites.
Les chinois font ça trés bien et tout le monde est content.

Un DIYer un peu curieux peut facilement sortir de ce cercle vicieux.

La "recette" Williamson, appliquée à tort et à travers, est pour moi comparable à celle utilisée pour produire pendant des décénies des millions de véhicules avec un moteur devant, une boîte à vitesse au milieu et un pont rigide à l'arrière ! Ca marche mais on peut faire mieux.
Les idées d'un A.Citroën me conviennent mieux que celles d'un H.Ford . . . quoi que l'on pense de la "puanteur humaine" de chaque personnage .

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Avr 2009, 10:14 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 02 Mai 2006, 09:28
Messages: 1033
Localisation: AVEYRON
Salut à tous,
Pendant qu'on revient sur le sujet du Williamson j'en profite pour en remettre une petite couche.
Yves,
Je comprends très bien la position que tu defends en tant que DYeurs , je l'approuve et je l'adopte également .
N'empèche que le Williamson , ou plutôt le déphaseur cathodyne que je trouvais moi aussi un peu ringard jusqu'à l'année dernière, a drôlement remonté dans mon estime depuis que j'ai tâté des autres montages.
C'est le seul shcéma qui donne des alternances équilibrées sans aucun autre artifice que des résistances appairées là où il faut.
J'ai presque tout essayé et pour un push en classe AB qui passe vraiment en B il faut absolument attaquer les grilles avec des swings égaux sinon la distorsion monte en flèche. (en classe A ça n'a pas d'importance , ça se compense).
Moi aussi j'aime les montages symétrique de bout en bout , mais c'est pas facile d'avoir des swings égaux avec les autres schémas , je suis peut être très maladroit , mais avez vous déjà vérifié la distortion d'un Schmitt sur un push en classe B ??
Le seul moyen de faire presque aussi bien c'est effectivement un Schmitt à pentodes suivi de deux cathodes suiveuses, et encore dans ce type de schéma le paraphase est meilleur que le schmitt , (c'est le schéma isodyne en fait qui est meilleur). Mais c'est déjà bien compliqué comme schéma pour un résultat qui n'est pas meilleur.
Bref , en dehors de son manque d'originalité , c'est quoi les défauts du Williamson ??
A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com