Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 159 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 11  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Ampli Push-pull 6550 à correction différentielle
MessagePosté: Sam 22 Déc 2018, 15:24 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Fév 2005, 06:51
Messages: 1407
Localisation: Toulouse
Bonjour à tous !

Suite à l’excellent travail de Marc sur Un ampli pas comme les autres... je vais essayer de faire une version avec une correction différentielle.

Concernant le PCB, je vais utiliser mon stock disponible donc il y aura quelques composants CMS. Néo rétro :lol:

Voici une petite liste des fichiers. Tous n'existent pas encore !

Le schéma : http://svle.free.fr/pp6550cdiff/PP6550Cdiff-Sch-A.pdf
Le PCB : http://svle.free.fr/pp6550cdiff/PP6550Cdiff-PCB-A.pdf
La nomenclature : http://svle.free.fr/pp6550cdiff/PP6550Cdiff-BOM-A.pdf
Les Gerbers : http://svle.free.fr/pp6550cdiff/PP6550Cdiff-Fab-A.zip
Le suivi des modifications : http://svle.free.fr/pp6550cdiff/PP6550Cdiff.pdf

Merci à tous pour votre aide et au plaisir de vous lire tub15

Image


Dernière édition par WismerHill le Dim 06 Jan 2019, 21:43, édité 3 fois.

Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Sam 22 Déc 2018, 16:04 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2783
Localisation: Nantes
Hello WismerHill,

Content de te lire :)

Pour l’instant je n’ai utilisé que des tubes pour la CDiff mais un FET devrait faire l’affaire. Je sais que Serge a utilisé avec succès des AOP. Une des difficultés est d’avoir un étage très silencieux.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Sam 22 Déc 2018, 17:07 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Mer 19 Oct 2016, 14:04
Messages: 51
Localisation: Var
Bonjour Grégoire et Seb,

Si vous parlez de connection différentiel sur l'ampli sujet de ce forum, il n'y a pas besoin d'ampli op ou de FET puisque l'étage d'entrée est déjà un ampli différentiel et que l'entrée NFB peut être utilisée comme entrée complémentaire (en supprimant le feedback et en utilisant les mêmes résistances que pour l'entrée principale).

Au sujet de cet amplificateur pas comme les autres, il y a déjà eu plus de 500 circuits imprimés fabriqués en un peu plus d'un an, dont plus de 400 en version EL34 et une centaine en version EL84 :D

Ceux que ça intéressent et qui se débrouille avec l'anglais peuvent aller voir ici : https://www.diyaudio.com/forums/group-buys/312869-gb-baby-huey-pcb-75.html ou là : https://www.diyaudio.com/forums/tubes-valves/326920-el34-baby-huey-amplifier-20.html

Joyeux Noël et Bonne Année,
Marc


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Sam 22 Déc 2018, 18:48 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2783
Localisation: Nantes
Hello Marc,

Nous parlons de coRRection différentielle.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Sam 22 Déc 2018, 19:12 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Fév 2005, 06:51
Messages: 1407
Localisation: Toulouse
C'est bien ça !

Oui j'ai été un peu absent, depuis que je bosse en BE électronique, j'ai plus trop envie de m'y remettre le soir en rentrant...

Des recherches que j'ai faites, j'avais trouvé ce schéma de Trappeur http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=60&t=9297 qui utilise deux triodes et un autre, sur le forum de René de Guy il me semble, qui a réalisé un boîtier externe pour un SE 2A3. Si je ne me trompe pas ces deux Cdiff reposent sur des principes de correction légèrement différents.

Des AOP d'instrumentation à très faible bruit ça doit se trouver. Mais avec des Fet pas besoin d'alim symétrique...

D'ailleurs Marc si tu le souhaite, je peux ouvrir un sujet dédié.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Mer 26 Déc 2018, 20:51 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2640
Localisation: Suisse
Bonjour.

Pour les AOP en correction différentielle, AD8599, le meilleur que j'aie essayé. Pas un bruit.

Par exemple ici:
https://diagnostic-e9ae3.firebaseapp.com/#/amp/10?serverurl=https:%2F%2Fvapkse.gotdns.ch:889

Serge

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 10:27 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Fév 2005, 06:51
Messages: 1407
Localisation: Toulouse
Bonjour Serge !

Super, merci pour le lien :D

Par contre après avoir lu pas mal de sujet ici et ailleurs, j'hésite à utiliser la Cdiff. Je ne sais pas quelle va être le vie de l'ampli, chez moi où revendu et j'ai lu que l'action de la Cdiff pouvait être dangereuse pour les tweeter. J'ai des ESS qui coûtent une blinde, ca m’embêterait...

Et j'ai aussi récupéré une paire de Bookarc pour Mac Pro en acier chromé. J'ai vu sur eBay des cylindres de 15cm de diamêtre, je vais essayer d'utiliser tout ca pour faire une paire de blocs mono.
https://cdn1.tekrevue.com/wp-content/uploads/2014/11/bookarc-for-mac-pro-2.jpg
https://www.tekrevue.com/bookarc-for-mac-pro-review/


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 11:26 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2640
Localisation: Suisse
Salut

La CDIFF une fois au point n'est pas plus dangereuse pour les tweeter qu'un bon niveau d'harmoniques. Elles va même réduire considérablement le taux de distorsion, mais, il est difficilement concevable de l'ajouter à un ampli existant qui n'est pas conçu pour, ou du moins, ça a peu de sens. Il faut mieux concevoir l'ampli avec une CDIFF dès le départ. Notamment en ne prévoyant pas de CR globale avec un gain en boucle ouverte qui sera équivalent au gain voulu, vu que la CDIFF ne réduit pas le gain contrairement à une CR globale.

De mon côté l'effet de la CDIFF après est assez redoutable sur la séparation des canaux et la spatialisation surtout des voix, plus que sur la réduction de la distorsion Mais l'ampli peut fonctionner sans, vu qu'il a déjà une contre réaction de cathode, et elle est débrayage à chaud, ce qui permet facilement de voir la différence entre avec et sans.

Pour les réglages d'une CDIFF, le passage en oscillation va être déterminé par le gain de l'étage CDIFF ainsi que sa courbe de réponse (donc de phase), qui doit coller au plus prêt de l'ampli qu'elle corrige. Plus le gain est élevé, plus son efficacité sur le distorsion, la séparation et le facteur d'amortissement sera grand. Mais au delà d'une certaine limite, l'ampli va osciller. La mise au point consiste donc à déterminer les bon paramètres pour conserver un ampli stable, et tout ça avec un oscillo et un générateur. Inutile d'aller de chercher un facteur d'amortissement digne d'un ampli à transistor, autant rester dans une zone de sécurité ou on garanti la stabilité de l'ampli, son effet est déjà maximum sans aller chercher la limite.

Du coup l'utilisation d'un ampli opérationnel facilite les réglages, vu que le gain peut-être précisément déterminé et la courbe de réponse peut être plus facilement contrôlée en s'aidant de la contre-réaction sur l'ampli op. Le bruit dépend de la référence de l'AOP, ce qui est indiqué dans les datasheet, et il n'est pas sujet à la micro-phonie. Contrairement à un tube qui devra être choisi, en étant silencieux et peu microphonique, ce qui ne dépend pas d'une référence, mais demande un tri dans la même référence. J'ai eu d'excellent résultats avec des 6N1P et 6N23P russes, mais j'ai fini par la remplacer par un AOP dans l'ampli en question.

Serge

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 11:35 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 582
Localisation: Alsace
WismerHill a écrit:
après avoir lu pas mal de sujet ici et ailleurs, j'hésite à utiliser la Cdiff. Je ne sais pas quelle va être le vie de l'ampli, chez moi où revendu et j'ai lu que l'action de la Cdiff pouvait être dangereuse pour les tweeter. J'ai des ESS qui coûtent une blinde, ca m’embêterait...


Bonjour !
La corr.diff. n'est pas plus dangereuse qu'une CR classique, qui mal compensée peut provoquer également des accrochages HF.
De même pour le motor-boating....
Pour mémoire, ici un bon vieux Mac Intoch basculé en corr.diff. :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=308&start=100#p8607

Par contre les nostalgiques du 'son tube' sont déçus car il disparaît avec la corr.diff. !
Et Bonnes Fêtes à tous ! :D

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 12:16 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Fév 2005, 06:51
Messages: 1407
Localisation: Toulouse
Oui donc si ca peut se rajouter sur un vieux Mc ça doit être possible sur un Bandol !

Par contre je suis ingé mécanicien de formation, pas électronique, j'ai parcouru pas mal de post et j'ai vu pratiquement aucunes formules. Alors quand vous parlez de calculer, pas de pb, mais j'ai peur de ne pas avoir les bases.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 14:32 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 582
Localisation: Alsace
Hello !
En général, dans le cas d'une reconversion CR en corr.diff. l'étage d'entrée devient inutile et est recyclé en différentiel, fournissant un signal nul en absence de défaut.
C'est le cas du Mac Intoch où la demi 12AX7 sert maintenant de différentiel :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=308&start=100#p8607
Afin que ce différentiel délivre un signal nul en absence de défaut, il faut comparer le signal d'entrée au signal de sortie ramené au même niveau ; il faut donc connaître le gain de l'ampli sur la sortie HP utilisée. Sur le Mac c'est le pont de résistances R106 R105 qui ramène le niveau de sortie à celui d'entrée. Sur ce pont le condensateur C41 limite le temps de monté.
Les 3 cellules RC en entrée du différentiel sont à déterminer expérimentalement (selon transfo de sortie), l'usage d'un générateur de signaux et d'un scope 2 voie est conseillé...on peut en reparler...voir le principe ici :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=425

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 14:49 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Aoû 2006, 16:47
Messages: 2640
Localisation: Suisse
iriaax a écrit:
Sur ce pont le condensateur C41 limite le temps de monté.


Je dirais plutôt qu'il améliore le temps de montée. D'ailleurs, c'est le seul condo qui par expérience, permet d'améliorer la bande passante haute de l'ampli avant l'entrée en oscillation, dont je n'explique pas pourquoi il faut le mettre. Probablement pour rendre la courbe de réponse de la cdiff moins progressive.

_________________
Tube Curve Tracer, Diagnostic,
Mon GIT


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 15:16 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 582
Localisation: Alsace
Oui, ce condo C41 en // sur le retour HP favorise le haut du spectre et fait croire au différentiel que l'ampli est bon dans ces fréquences.
Plus sa valeur est haute plus le temps de monté est long car la correction se tourne alors les pouces.
Cela joue bien sûr sur le déphasage ce qui peut faciliter les ajustages anti-accrochage, au point que le filtre d'entrée peut parfois être minimisé, mais on ne peut généraliser en présence d'un transfo de sortie ; seul les OTL n’auront pas de filtre en entrée du différentiel, mais conserveront l'ajustage du temps de monté.

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Dernière édition par iriaax le Lun 31 Déc 2018, 15:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 15:29 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 11 Fév 2005, 06:51
Messages: 1407
Localisation: Toulouse
Image

Dans le cas d'un ampli à lampe et à cause de l'impédance réfléchie, le gain A ne varie t'il pas en fonction de la charge ? Les enceintes.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Un ampli pas comme les autres...
MessagePosté: Lun 31 Déc 2018, 15:33 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 582
Localisation: Alsace
WismerHill a écrit:
le gain A ne varie t'il pas en fonction de la charge ? Les enceintes.

Non, même en d'ébranchant les enceintes en marche le gain ne varie pas et le TS n'a rien à craindre d'une éventuelle surtension provoquée par le signal.
Je rappelle que le coeff d'amortissement est sensiblement égal au coeff d'amplification du tube différentiel.

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 159 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 11  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com