Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: questions à GEGE 94 au sujet de l'ampli AL2 y.COCHET
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008, 17:39 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
Bonjours à tous,je viens de m'inscrire pour pouvoir rentrer en contact avec GEGE94 qui a l'air de tres bien connaître le tube et y. cochet en personne.j'ai lu dans d'autres rubriques qu'il avait remplacé ses transfos de sortie sur un AL2,car moi je viens de découvrir quelque chose d'etonnant sur les miens car je voulais connaître leur impédance pour éventuellement les installer sur une réalisation en 6550 et me suis apperçu que sur chaque transfo,les impédances n'etaient pas les mêmes sur les deux moities.mais l'erreur est identique sur les deux transfos et les mesures sont identiques.j'ai 65 ans et pratique le tube depuis 30ans donc ne vous inquittez pas,j'ai encore quelques neurones.je ne sais pas l'age que tu as GEGE mais tu as l'air de connaître ta copie et je t'ai lu un peu partout sur le web et aimeraisdiscuter plus en avantdu materiel à tubes.a+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008, 17:52 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7203
Localisation: Ardeche
Salut et bienvenue à bord !

Attention à ne pas confondre impédance et résistance des enroulements :roll:

Cette dernière est de l'ordre de quelques centaines d'ohms et se mesure à l'ohmetre et en continu.
Elle peut être légèrement différente pour chacun des deux demi primaires, ce n'est pas anormal.

L'impédance n'est que le reflet de la charge employée et se mesure en alternatif de préférence à un niveau proche de celui utilisé en fonctionnement.

Regarde ici:
http://www.audiyofan.org/wiki/index.php ... formateurs

Yves.
On est tous les trois plus ou moins de la même génération !

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: transfos AL2
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008, 18:40 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
OK yves,je ne confonds pas R et Z et je ne vois pas pourquoi les 2 moities du primaire pourraient etre differentes? et surtout pourquoi on retrouve la prise ecran à 60% de la plaque,toujours en R mais cela ne changera pas en Z et comment equilibrer un push avec 2 moities non identiques.mon père avait une machine à bobiner et fabriquait des transfos pour la radio ,la télé et à la fin pour des alimentations d'eclairage au xenon de labo.malheureusement il n'est plus de ce monde depuis l'epoque où j'ai commencé à m'interresser à l'electronique.donc je ne peux pas lui poser la question.j'etais abonné à ARTS qu'animait Rinaldo Bassi et dans un de ses ouvrages il expliquait comment retrouver une impédance de bobinages(approximative) à partir de mesures en ohmetre.voila pour l'histoire mais n'aies crainte,du temps de mon activité j'etais technicien de maintenance dans le secteur privé des télécoms mais je ne me suis pas trop penché sur les tansfos(surtout de sortie).a+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: transfos AL2
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008, 19:04 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7203
Localisation: Ardeche
gigi77 a écrit:
OK yves,je ne confonds pas R et Z et je ne vois pas pourquoi les 2 moities du primaire pourraient etre differentes?

Ben tout simplement parce que la longueur de la spire augmente entre le début et la fin du bobinage.
Les premières sont toujours plus courtes que les dernières.
Dans le cas extreme où un demi primaire serait bobiné au début et l'autre à la fin, leurs différences de longueur de cuivre utilisé pour le même nombre de spire serait considérable.
Je ne pense pas que ce transfo soit fait de cette façon simpliste, mais le phénomène subsiste.

Citation:
et surtout pourquoi on retrouve la prise ecran à 60% de la plaque,toujours en R mais cela ne changera pas en Z et comment equilibrer un push avec 2 moities non identiques.

Les pentodes ne sont pas trés sensibles à la tension d'anode, leurs courbes caractéristiques montrent que le courant d'anode varie peu avec les variations de tensions d'anode.
Pour les écrans, la seule méthode exacte est de mesurer les rapports de tensions en alternatif.
Ca peut se faire à 50Hz comme signalé dans ma réponse précédente.
40% de la tension ne signifie pas 40% de l'impédance qui varie comme le carré du rapport des tensions.

Citation:
mon père avait une machine à bobiner et fabriquait des transfos pour la radio ,la télé et à la fin pour des alimentations d'eclairage au xenon de labo.malheureusement il n'est plus de ce monde depuis l'epoque où j'ai commencé à m'interresser à l'electronique.donc je ne peux pas lui poser la question.j'etais abonné à ARTS qu'animait Rinaldo Bassi et dans un de ses ouvrages il expliquait comment retrouver une impédance de bobinages(approximative) à partir de mesures en ohmetre.voila pour l'histoire mais n'aies crainte,du temps de mon activité j'etais technicien de maintenance dans le secteur privé des télécoms mais je ne me suis pas trop penché sur les tansfos(surtout de sortie).a+


C'est un vaste et passionnant sujet !

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Questions a gege 94
MessagePosté: Mar 30 Sep 2008, 10:37 
Bonjour.
Réponses a gigi 77.
Rencontrant régulièrement Mr Chrétien et ce depuis des années, et bobinant chez lui de temps a autres( la plupart du temps des modèles de transfos qu 'il a créé) je pense être en mesure de t 'apporter quelques éléments au sujet des transfos de sortie de base du Cochet AL2.
Ces transfos sont donc une des nombreuses créations de Mr Chrétien car contrairement a ce pensent certains (je l 'ai d'ailleurs dit plusieurs fois) et je le redis une fois de plus, Mr Chrétien a plusieurs styles de bobinages, son domaine d 'excellence restant le transfo de sortie PP ultra linéaire.
Pour en revenir aux transfos de sortie de base du Cochet AL2 ceux ci ont une impédance primaire de 6400 ohms en ultra linéaire avec prise d 'écran a 43%.
Ces transfos ont été prévus a l 'origine pour des PP d'EL34,en ultra linéaire, ces transfos ont entre autre équipé des amplis Ampliton dont le TS3, avant de reprendre du service pour le Cochet AL2, independamment des nombreux amateurs se fournissant en direct chez Mr Chrétien.
La résistance ohmique totale du primaire est de 95 ohms, avec un demi primaire aux environs de 50 ohms et l 'autre a 45 ohms, cette différence étant due au fait que pour un même nombre de tours a chaque fois que l 'on s éloigne du début du bobinage, les longueurs de fils augmentent d'ou valeur de la résistance en continu plus importante.
Ce transfo ne convient pas pour un PP de 6550 en gros pour 2 raisons , la première a cause de son impédance primaire trop élevée( les 6550 selon les schémas demandent une impédance primaire de 3400 ohms a 5000 ohms , pour les cas généraux...quelques originaux vont jusqu 'a 10000 ohms...pour quels résultats?).
La deuxième raison pour laquelle le 6400 ohms a mon avis ne convient pas est la taille insuffisante du circuit magnétique, pour les amplis a base de 6550 Mr Chrétien passait a la taille de tôles au dessus.
Pour en revenir aux transfos de sortie actuels de mon AL2 ce sont bien évidemment toujours des Chrétien en 6400 ohms, sur le même circuit magnétique, mais avec un style de bobinage plus sophistiqué, puisqu'il emprunte beaucoup aux transfos du Marantz 8 B qui a beaucoup inspiré Mr Chrétien et qu 'il a adapté a plusieurs de ses fabrications.
Les transfos de sortie de mon AL2 ont en leur temps équipé un PP ultralinéaire de la firme Selac a Amiens.
Mr Chrétien a eu aussi dans sa gamme un bobinage très sophistiqué avec de multiples sandwichs dont la différence de résistance ohmique entre demi primaire varie de 0,1 a 0,2 ohms, je m 'en suis d'ailleurs bobiné pour,mon deuxième Lectron JH 60 .
Pour la détermination de l 'impédance primaire tu peux effectivement utiliser la méthode graphique de Mr Georghiu que R Bassi a publié dans la revue du club ARTS a laquelle j 'appartiens depuis le début.
En espérant avoir répondu a tes questions.
Cordialement.
gege 94.


Haut
  
 
 Sujet du message: Questions
MessagePosté: Mar 30 Sep 2008, 11:25 
Rebonjour.
Gigi pour te donner une idée des performances de ce transfo Chrétien PP 6400 Ohms , je t invite a lire dans la Nouvelle Revue du Son n° 234 d 'Octobre 1999 pages 93 a 100, ce qu 'il capable de faire dans un PP de 300B selon un schéma Osano /Mahé.
Bonne lecture.
gege 94


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 30 Sep 2008, 17:11 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Jeu 05 Jan 2006, 18:05
Messages: 884
Localisation: Tarbes
" quelques originaux vont jusqu 'a 10000 ohms...pour quels résultats?). "

Pour la classe A.
Mais l'interrogation subsiste: pour quels resultats ?


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 06 Oct 2008, 12:40 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
rebonjour à vous,j'avais envoyé une réponse mais ne la trouvant nul part,je pense qu'elle s'est perdue dans la toile.... au sujet des tansfos ,je pensais à des carcasses doubles renfermant des sandwiche de primaires et secondaires mais ce n'est pas le cas.en ce qui concerne les resistances,tu as raison gégé car j'ai 50 et 46 ohms,ce qui revient à tes 95 ohms.au sujet de la carte de mon AL2 ,c'est un upgrade Cochet qui se nomme AL2a.la disposition des composants ,leurs structures et certaines valeurs ont changées.si tu ne connais pas ,je pourrai envoyer une photo.quand à l'ampli à 6550 que je veux mettre en oeuvre,je suis dans l'expectative car pas grand monde ne peut me parler de la réalisation du LED 169 et surtout de sa musicalité (à la vue du schéma,rien n'a l'air de l'empécher de fonctionner correctement),sinon il y a celui de réné Cariou qui n'est pas mal non plus mais les ecrans sont à 33%.j'ai demandé des prix ches Electra sud ouest,ils sont tout à fait corrects mais comme tu dis qu'en france il n'y a pas de bons bobinniers..et comme je n'ai pas l'honneur de connaître Mr CHRETIEN ni de pouvoir bobiner des tansfos chez lui(ne sachant d'ailleurs pas le faire,bien qu'ayant vu mon père en bobiner pendant toute mon enfance...) pour l'instant je suis comme les epagneuls bretons à l'arrêt,les oreilles dressées et une patte en l'air.la position n'est pas confortable mais j'attends car ce n'est tout de même pas une petite dépense et j'hésite à vendre mon AL2 pour ensuite me retrouver avec un ampli qui ne me convient pas plus.à notre age,nous avons appris à être patient et comme je travaille de front avec un C22 mac intosh que je viens de remettre en etat(alim et tous les condos de liaison),j'ai également hérité d'une platine J.F. le tallec avec bras mission 774 pour laquelle j'essaie de retrouver des courroies et des renseignements sur la viscosité de l'huile de silicone qu'il faut mettre dans l'augette et qui n'a jamais été mise.en plus j'ai hérité d'un Revox A77 avec un monceau de bobines de 18 et 27 cm,le tout orné d'enviros 500 vinyles,ajoutés à environ 200 autres qu'un frère plus agé m'a egalement donnés ,avec les miens je dois arriver à 1500 vinyles en parfait état(classique et varietes).comme j'avais une platine Rega 3 avec bras RB300 et une ancienne thorens TD 160 mk2,cela commence à faire beaucoup de matériel.donc pour l'instant je traine sur les forums en attendant d'avoir une idée lumineuse.à+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 09 Oct 2008, 00:16 
gigi77 a écrit:
rebonjour à vous,j'avais envoyé une réponse mais ne la trouvant nul part,je pense qu'elle s'est perdue dans la toile.... au sujet des tansfos ,je pensais à des carcasses doubles renfermant des sandwiche de primaires et secondaires mais ce n'est pas le cas.en ce qui concerne les resistances,tu as raison gégé car j'ai 50 et 46 ohms,ce qui revient à tes 95 ohms.au sujet de la carte de mon AL2 ,c'est un upgrade Cochet qui se nomme AL2a.la disposition des composants ,leurs structures et certaines valeurs ont changées.si tu ne connais pas ,je pourrai envoyer une photo.quand à l'ampli à 6550 que je veux mettre en oeuvre,je suis dans l'expectative car pas grand monde ne peut me parler de la réalisation du LED 169 et surtout de sa musicalité (à la vue du schéma,rien n'a l'air de l'empécher de fonctionner correctement),sinon il y a celui de réné Cariou qui n'est pas mal non plus mais les ecrans sont à 33%.j'ai demandé des prix ches Electra sud ouest,ils sont tout à fait corrects mais comme tu dis qu'en france il n'y a pas de bons bobinniers..et comme je n'ai pas l'honneur de connaître Mr CHRETIEN ni de pouvoir bobiner des tansfos chez lui(ne sachant d'ailleurs pas le faire,bien qu'ayant vu mon père en bobiner pendant toute mon enfance...) pour l'instant je suis comme les epagneuls bretons à l'arrêt,les oreilles dressées et une patte en l'air.la position n'est pas confortable mais j'attends car ce n'est tout de même pas une petite dépense et j'hésite à vendre mon AL2 pour ensuite me retrouver avec un ampli qui ne me convient pas plus.à notre age,nous avons appris à être patient et comme je travaille de front avec un C22 mac intosh que je viens de remettre en etat(alim et tous les condos de liaison),j'ai également hérité d'une platine J.F. le tallec avec bras mission 774 pour laquelle j'essaie de retrouver des courroies et des renseignements sur la viscosité de l'huile de silicone qu'il faut mettre dans l'augette et qui n'a jamais été mise.en plus j'ai hérité d'un Revox A77 avec un monceau de bobines de 18 et 27 cm,le tout orné d'enviros 500 vinyles,ajoutés à environ 200 autres qu'un frère plus agé m'a egalement donnés ,avec les miens je dois arriver à 1500 vinyles en parfait état(classique et varietes).comme j'avais une platine Rega 3 avec bras RB300 et une ancienne thorens TD 160 mk2,cela commence à faire beaucoup de matériel.donc pour l'instant je traine sur les forums en attendant d'avoir une idée lumineuse.à+


Bonsoir.
Gigi je te remercie pour ta proposition de la version AL2A pour le Cochet AL2, mais je connais cette évolution qui consistait surtout a installer tous les composants sur le dessus du CI ( a l 'inverse de l'AL2 de base ou 4 condensateurs chimiques axiaux et 2 ou 4 résistances sont soudées en dessous du CI), 2 condensateurs chimiques au moins avaient changé de valeur, ils étaient passées de 100ùF a 68µF.
Je n 'ai pas gardé la carte et les condos chimiques pour la bonne et simple raison que ces condos étaient de la marque C.E.F qui au demeurant étaient des bons condos ,mais avec l 'inconvénient majeur d 'avoir une implantation propre a C.E.F , ce qui en cas de défaillance rendait le dépannage quasi imposible , ou alors nécessitait des acrobaties, j 'ajoute en plus que cette marque n 'existe plus.
Le problème est un peu le même avec l'AL2 de base puisque les condos chimiques (d 'alim) soudés sur le dessus du CI sont aussi des C.E.F.
A cet effet j 'ai modifié le typon du CI de l 'AL2 de base pour que celui ci puisse recevoir des condos Sic Safco, ou BHC etc, je l 'ai fait au moins 3 fois pour des copains, ceci dit, de l 'avis de Y Cochet, la première version de l'AL2 n 'a pas a rougir de la deuxième.
Pour ton projet de PP 6550 je n 'ai jamais entendu les 2 modèles que tu cites donc je n 'ai pas d 'avis.
Par principe je préfère reproduire des schémas éprouvés qui ont fait leurs preuves (conçus et mis au point par des vrais professionnels), l 'Ampex 6550 en est un , a condition de savoir câbler en l 'air, d 'avoir des bons transfos...plus particulièrement ceux de sortie, car comme tout bon Williamson en Ultra linéaire qui se respecte le transfo de sortie doit être irréprochable...ce qui de nos jours est une gageure...mais rien d 'impossible.
Cet ampli a été popularisé par R Bassi dans le cadre du club ARTS (auquel j 'appartiens depuis le début) quelques membres de ce club ont réalisé cet ampli pour l'essentiel avec des transfos Chrétien qui pour la circonstance a particulièrement "Chiadé" le transfo de sortie descendant direct encore une fois du Marantz 8 B, n 'en déplaise a certains esprits chagrins...j 'ai moi même en projet cet ampli momentanément en stand -by..mais les transfos (alim et sortie) les tubes et certains condos sont déjà provisionnés.
Avant de m 'y remettre j 'ai un Lectron JH60 a reconditionner, et un petit PP de 6080 (schéma Millérioux) a terminer.
Tu peux aussi trouver chez G.E.C certains schémas d 'amplis a base de 6550/KT88.
A bientôt.
gege94.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 11 Oct 2008, 11:21 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
bonjour gege,merci pour ta reponse.au sujet de ma version AL2a ,le condo de tête est un 200µf,ensuite 2 resistances de 47ohms et un autre 200µf puis les 2 resistances de 16k (2w) au carbone et de bonne facture.ensuite pour le decouplage de la preamplification,2 condos de 100µf.tous les chimiques sont de marque BC (tout à fait classiques pour les soudures),pour ceux de liaison ils sont tous de chez SCR Polypro 400v.c'est le kit qui m'a été fourni par HP Systeme,lorsqu'il en vendait encore.à+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 11 Oct 2008, 14:34 
Bonjour GIGI.
Quand la version A ,de l 'AL2 est sortie ,comme je l 'ai dit j 'ai acheté la nouvelle carte du CI ainsi que les condos chimiques d 'alim C17,C18,C19,C20 ,de 100µF/450 Volts en technologie FRS ,et les condos chimiques C21,C22,C23,C24 de 68µF/450 V qui sur cette version remplaçaient les 100µF de l'AL2 de base , qui eux,étaient soudés sous le circuit imprimé, je précise que le desing de cette nouvelle carte , comme celui de la première est de Y Cochet.
Il semblerait donc que ton ampli(et par voie de conséquence son schéma) soit différent de la première mouture de l'AL2A, ce qui ne serait pas étonnant vu qu 'a un certain moment les relations entre Y Cochet et HPS se sont refroidies...
Les condos chimiques de ma carte (je me répète) étaient des C.E.F, avec une implantation propre a cette marque, ce qui m'a amené a revendre le nouveau CI et les condos chimiques cités, par crainte de difficultés d 'approvisionnement en cas de défaillance.
Avant d'écrire ce qui est ci dessus, j 'ai vérifié sur la nomenclature de cette version AL2A (que j 'ai gardée) la justesse des infos.
Avant d 'en terminer as tu vérifié si tes transfos étaient des Chrétien ou des Hexacom?
A +.
gege 94


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 13 Oct 2008, 10:27 
Hors ligne
Inscrits

Inscription: Lun 29 Sep 2008, 17:10
Messages: 83
bonjour gégé ,au sujet de ta réponse sur l'AL2a il faut que tu saches que cet ampli a été acheté d'occas chez LDA rue de la chine(le remplaçant de la maison de l'audiophile),chez qui je ne mets plus les pieds car ce serait plutôt(la caverne des brigands).c'etait une base Cochet car il ne restait que le chassis ,les transfos et les 4 EL34 avec leurs supports.le circuit central avait disparu et etait remplacé par une grosse self,2 gros condos SCR MKP 100µf 630v et 1ecc83 sur chaque canal montées en paraphase élémentaire.c'est là que j'ai rencontré rinaldo bassi car je suis allé le voir à romainville pour savoir ce qu'il pensait de la chose et s'il avait le schéma.il m'a confirmé que c'etait bien un AL2 et m'a fourni le schéma en me disant de le refaire à l'identique.c'est à cette occasion qu'il m'a parlé de ARTS et de mon inscription qui a suivi.comme il me manquait queques composants pour le refaire ,j'ai contacté HPS qui m'a proposé le kit AL2a incluant la carte,tous les composants ainsi que les supports de tube pour une somme assez modique à l'époque.avec les plans de montage il y avait 2 versions (AL2a ou ALP2),la version ALP2 consistait à ajouter 8 prises inch à l'arriere pour 4 entréesG+D,à l'avant on rajoutait 2 contacteurs à 3 positions pour la commutation et à l'entrée on remplaçait l'ecc82 par uneecc81 en passant la résistance de cathode de 2000 à 1000 ohms.voila pour la petite histoire,quand aux transfos,pour moi ce sont bien des "CHRETIEN" qui sont marqués TS3 et le transfo d'alim J3,d'ailleurs j'ai bien retrouvé la résistance de 95 ohms que tu m'indiquais sur les transfos de sortie.le circuit imprimé est marqué PP EL34 sans nom particulier,alors te dire d'où sort ce circuit et les modifs qui sont dessus,il faudrait présenter les schémas à Y. Cochet et lui demander ce qu'il en pense mais je ne le connais pas personnellement bien qu'en entendant parler depuis longtemps dans le monde de la musique(il parait qu'il a son franc parler et un caractere pas toujours facile),j'ignore son age et si c'est comme la rumeur qui courrait lors des réunions de ARTS disant que Mr Chetien ne pratiquait plus et que son bibinnier etait à moitié aveugle,alors que tu me dis y aller toi même de temps en temps.....surtout ,ne prends pas mal tout cela car dans ta précédente réponse,j'ai senti une pointe d'agacement et cela n'a pas lieu d'être car si je me suis inscrit sur ce forum c'est qu'il ne me parait pas trop agité,bien que certaines fois yves soit obligé de calmer les ardeurs....a+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 13 Oct 2008, 10:59 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7203
Localisation: Ardeche
S'il te plait Gilbert, va à la ligne de temps en temps, c'est plus facile à lire !

J'ai vu plusieurs exemplaires de cet ampli, mais jamais entendu :(

Dans tous les cas, toujours réaliser un équipement exactement comme le concepteur l'a voulu.
Ensuite, tout est permis dans un but d'amélioration ... que l'on atteindra ou pas :roll:
Le but d'un tel forum est de partager ses expériences, positives ou non.

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 13 Oct 2008, 21:01 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Ven 13 Jan 2006, 23:38
Messages: 278
Localisation: paris est 94 (+74)
au point où vous en êtes, il faudrait penser à bouger la discussion dans un topic adapté! :wink:
En effet, vous avez déjà dépassez sans vous en rendre compte de l'étape: :D
-> Ou Chacun peut se présenter


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 26 Déc 2008, 14:18 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Dim 19 Oct 2003, 22:46
Messages: 203
Localisation: Bayard 38
J'avais fait le montage du LED 146 avec les transfo de M. Chretien, sortie 6400 Ohms, les tubes étaient des EL34 en ultra linéaire.
Après de multiples déboires et déception (montage de LED non fiable et mon expérience proche de 0), j'ai décidé de refaire un autre ampli avec des KT88 (Sovtek de 35W).
Je suis partie sur le modèle de ce site :
http://www.triodedick.com/
Il faut aller dans "projects" puis cliquer sur KT88PP (pas le "Bill", celui en dessous).
La qualité sonore est excellente dans les médiums aigues, le grave un peu en retrait.
J'ai mis des 6sn7 en entrée et non des 6j7 et pour l'alimentation beaucoup de Polypropylène.

Lionel

_________________
CD/DVD HK25 -> coaxiale -> préampli numérique Sony EP90ES -> SE KT88/6SJ7 -> Klipsch RF3


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com