Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: TRS: Dielectrique des inter couches
MessagePosté: Mer 02 Nov 2016, 10:43 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2792
Localisation: Nantes
Bonjour,

Je joue à nouveau (avec plaisir) à OPT_DA c'est très chouette 8) L'idée est de repousser la fréquence de résonance le plus haut possible. Le coefficient diélectrique des isolants inter couche a une grande influence sur la capacité parasite qui se créée entre les enroulements. À quoi cela correspond il ? Y a-t-il des matériaux qui ont d'autres coefficients plus faibles ?

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: TRS: Dielectrique des inter couches
MessagePosté: Mer 02 Nov 2016, 11:14 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8204
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
Hello Greg

De tête papier carton vers 2 et teflon vers 3 , Yves nous en diras plus
Autre recette que Yves applique et que j'ai utilisé sur mes transfo du PP de 6P14P qui monte très haut
c'est de diminuer l'épaisseur de l'isolant vers les couches éloignées du noyau et ou les différences de
potentiel entre spires est moins critique

Des recette de cuisine en somme :wink: :wink: :wink:

A +

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: TRS: Dielectrique des inter couches
MessagePosté: Mer 02 Nov 2016, 13:52 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2792
Localisation: Nantes
Totof a écrit:
De tête papier carton vers 2 et teflon vers 3 , Yves nous en diras plus


Intéressant car passer le coeff. diélectrique de 3 à 2, fait baisser la fréquence de coupure haute (bof, on s'en moque) mais fait monter la fréquence de résonance de façon importante (et ça c'est bien).

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: TRS: Dielectrique des inter couches
MessagePosté: Mer 02 Nov 2016, 16:25 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juin 2005, 17:23
Messages: 7210
Localisation: Ardeche
Il y a deux obstacles qui empèchent un TRS de "monter" en fréquence:
- L'inductance de fuite (le K de LTSPICE) qui vient en série avec le signal.
- Les capacités parasites (inconnues de LTSPICE) qui sont partout et qui provoquent de résonnances accompagnèes de rotations de phases (parfois) brutales.

Il y a deux façons de réduire l'inductance de fuite:
1- Réduire le nombre de spires parce qu'elle est proportionnelle au carré d'y celles.
- pour réduire le nombre de spires on peut:
-- augmenter l'induction au prix d'une dégradation aux fréquences basses (ce qui est une bonne raison d'employer de M6X),
-- augmenter la section du noyau.(voir plus bas)
2- Réduire l'épaisseur des enroulements, il y a aussi deux façons:
2.1- Mettre le moins de papier possible (voire pas du tout) dans chaque enroulement,
2.2- Fractionner les enroulements (moins épais).
(Remarquer que la diminution du nombre de spires va dans le bon sens !)

Mais, on se retrouve avec plus (+) de points de contact et donc plus de capacités en parallèle.
Pour réduire ces capacités on peut:
1- Augmenter l'épaisseur de l'isolant entre enroulements ce qui faut augmenter l'inductance de fuite evil
2- Utiliser un isolant avec un coefficient diélectrique plus bas.
Je prend 2 pour le Teflon, 3 pour le NOMEX ou MylarCellte, composites de papier et Mylar.
L'air est le meilleur (1) et il y en a forcément entre un enroulement constitué de fils ronds et la couche de NOMEX sauf si on doit tropicaliser.
Du coup, le K diélectrique effectif est un peu plus faible que celui de l'isolant lui même.

Reste encore les capacités entre couches d'un même enroulement qui provoquent une résonnance avec l'inducatnce d'y celui.
Il se trouve aussi que l'inductance d'un enroulement à quelques kilohertz est infiniment plus faible que celle calculée à quelques dizaines de hertz parce que l'induction est inversement proportionelle à la fréquence et que la perméabilité du noyau s'éffondre, les Henrys avec et la fréquence de résonnance monte.

La capacité enre deux couches successives d'un même enroulement est proportionnelle aux surfaces en regard (donc indirectement à la section du noyau, voir plus haut)
La pire des situations est lorsqu'un enroulement ne comporte de deux couches: une seule capacité.
On met une couche d'isolant pour la réduire.
Avec trois couches il y a deux capacités en série: la capacité totale est divisée par deux, avec quatre couches, par trois, etc.. et on peut se passer d'isolants entre couches.

J'ai sans doute oublié quelques autres paradoxes, c'est un jeu passionant !

Yves.

_________________
Seules les choses que l'on refuse de comprendre en leur attribuant des propriétés magiques semblent compliquées.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com