Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mar 08 Oct 2019, 18:18 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 943
Localisation: Limousin zinzin...
Salut-ta-tous… voici le compte-rendu de mon dernier petit bidouillage …

A raison d'environ 1 heure par jour au labo-garage, je n’ai pas battu des records de vélocité dans le fignolage de mon dernier ampli , donc réalisation "tranquille "de la nouvelle "bête" sur une période de 6 / 7 mois.
Mais de plus, mon mini- labo n’est guère isolé…, ça "caille" l’hiver et ça "cuit" dès que le soleil tape !!!

C'est (encore) un montage ultra-classique d'inspiration Arnaud avec des 6N2P-EV en driver et en comparateur Cordiff qui sourissent directement un PP de 6L6 russes (6P3S).

Quelques photos du bestiau :

Fichier(s) joint(s):
Vue de Face.png


Fichier(s) joint(s):
Vue Arrière.png


Je choisis quand-même une petite CCS à simple Jfet (BF 256C) dans les cathodes communes du driver "inverseur de phase", ... cela aide un peu (mais pas trop) pour "garantir" une symétrie plus "psychologique" qu’indispensable... ceci après la correction éventuelle apportée par l'étage comparateur, mais sans vraiment "étouffer" le boulot de la Cordiff.

Je garde l'idée alsacienne (merci Arnaud) du comparateur-différentiel avec les 2 triodes de la 6N2P en // car cela permet de diviser par 2 la résistance interne de l'étage comparateur.

Fichier(s) joint(s):
2eme Projet ampli CorDiff.png


Fichier(s) joint(s):
2eme Projet alim CorDiff.png


Par contre, pour cet étage comparateur, j'ai abandonné la charge des plaques (communes) avec une CCS constituée (sur mon premier montage de fin 2017) d'un PNP haute tension (MPSA 94) référencé par une led dans sa base, car cela n'apporte pas d'amélioration significative (si l’alim est bien filtrée), et manque même un peu de "souplesse" lors de la mise au point finale de l'étage.

D’abord ma première idée pour ce nouvel ampli : charge des plaques communes de l'étage comparateur par une 51K, ce qui correspondrait à une linéarité correcte après traçage de la droite de charge (HT : 250V).

Sur un test "shadock" de changement d’état (plutôt) violent du signal d’entrée d’ampli, par exemple :
En entrée, je passe volontairement de manière brusque d'un signal 1 KHz sinus de faible amplitude (100 mV) à un "gros" signal carré 1 KHz d'amplitude importante (1,25V) , mais ne saturant pas (encore) le Schmidt / différentiel…
Je constate au scope (pas toujours, mais environ 1 fois sur 5 ou 6 de cette manip violente…) que la valeur moyenne "centrale" de la tension minimisée au "fameux "point "a1" chute brusquement... et ne redevient stable qu'après quelques dixièmes de secondes (au pif)… et ça me chagrinait un peu !

Pourtant j'avais soigné les découplages de l'alim commune (régulée) de l'étage comparateur et du driver …
NB: cette alim (à faible débit) est néanmoins différente de celle de la HT du PP .

Je suppute alors un point de repos de l'étage comparateur mal choisi …, mais j’en ai déjà tenté plusieurs !

Après une suggestion intéressante de l’ami Trappeur, j’ai d’abord fixé le point de repos de l’étage comparateur à 1,33 V avec 2,2 K sur les cathodes en // et 200 K comme charge des plaques communes , ce qui donnait un (faible) courant de repos de 0,62 mA (2 triodes //) soit 0,31 mA par triode et permettait de limiter l’excursion en courant de l’étage comparateur, sur des transitoires "violents" … Avec la charge de plaques de 200 K, l’excursion en tension était suffisante et la linéarité restant correcte .

En regardant le schéma original "made in Arnaud", j’ai noté qu’il polarisait très bas (0,36V) les cathodes (en //) du tube comparateur et utilisait une charge des anodes (en //) d’une centaine K… J’ai en définitive choisi cette dernière solution car elle apporte la même amélioration que la suggestion de "Trappeur".

La faible polar de cathode de 0,36V choisie par Arnaud n’est pas un problème car le signal de retour venant du HP n’atteint pas ces 0,36V grâce au réglage potentiométrique de retour du signal HP. Par précaution dans mon montage , j’ai quand-même choisi de polariser les cathodes en // un peu plus haut (0,58V) et réglé le signal de retour en conséquence.

J’ai aussi "descendu" la R de fuite de grille de l’entrée "inverseuse" du Schmidt / différentiel à 390 K de manière à limiter l’action de l’étage comparateur Cordiff en dessous de 8 Hz (-3db) …
Et là, "banzaï"… quasiment plus de "départ au lof" (clin d’oeil à Grégoire) sur ces transitoires peu réalistes et volontairement violents !

Seule concession , le gain de l’étage comparateur tombe à environ 35 / 36 ce qui fait un FA (facteur d’amortissement) mesuré de 34… Mais l’expérience montre que pour un ampli à tubes , un FA de plus de 26 / 27 n’apporte plus aucun avantage, ni audible, ni significativement mesurable…

Et comme j’utilise des enceintes à haut rendement ( environ 100 dB) avec des boomers de 38 cm à suspension relativement ferme , les meilleurs résultats auditifs sont obtenus avec un FA de l’ordre de 9 ou 10.
J’ai en effet constaté qu’il est inutile voir néfaste de "brimer" électriquement le déplacement des boomers avec un FA très élevé alors que la relative fermeté des suspensions des Klipsch Cornwall 3 fait déjà un "freinage mécanique" correct des membranes du boomer…

D’autre part , j’ai constaté quand même un petit problème de ronfle lorsque je manipulais le polar de volume qui m’a fait chercher un peu … Cette petite ronflette (100 Hz à l’oreille) ne se produisait qu’entre 1/4 et 2/3 de course du potar de volume.
Au scope vers 80 KHz sinus je notais aussi un bref signal parasite (espèce de court train d’onde de sinusoïde amortie, mélangée à des pics bizarres) … Cela ressemblait à des pics de commutation de diodes silicium superposés au signal.

Après pas mal de recherches, j’ai mis (au pif) au zéro volt le pole négatif de l’alim; 9V "flottante" (un petit pont moulé , un 7809 et quelque capas) , chargée d’alimenter la télécommande IR de volume , son polar motorisé et quelques leds indicatrices.

Bingo…, plus aucun "parasite bizarre" au scope et un silence de caveau funéraire inoccupé sur mes enceintes HR quelle que soit la position du polar de volume.

De plus , je me suis rendu compte que le boulot de la Cordiff pour tenter d’éliminer ce buzz, non-présent dans le signal musical, limitait la bande passante de l’ampli vers 60 KHz … Etonnant, n’est-il pas ?

Je suppose qu’après la mise au zéro volt du négatif de cette alim 9V (initialement flottante), plus aucun signal style "rayonnement" parasite et j’ai alors constaté une bande passante qui s’est élargie à 95 KHz, car la Cordiff n’avait plus QUE son boulot de comparaison / correction de signal à faire et plus aucun buzz à éliminer , ce qui d’ailleurs , devait lui "bouffer" pas mal de "ressources" !

NB : Les transfos de sorties toriques Toroïdy sont pourtant vendus pour une BP à - 3dB de 65 KHz et le boulot de la Cordiff permet cependant d’étendre sans difficulté la BP globale de l’ampli jusqu’à 95 Khz !!!

Cela montait même un peu plus haut (115 Khz), mais j’ai limité l’étendue (capa de retour signal en sortie TS) pour ne pas avoir de dépassement significatif sur des signaux carrés à 10 KHz dès 15W, tout en conservant un temps de montée respectable de 6 microsecondes.

Au final avec ce schéma, j’obtiens des résultats de mesures assez satisfaisants : voir photos oscillogrammes , et à l’écoute, toujours les excellentes caractéristiques de restitution des amplis à "Correction Différentielle".

Fichier(s) joint(s):
1 KHz carré à 1,5W.png


Fichier(s) joint(s):
10 KHz carré à 1,5W.png


Fichier(s) joint(s):
10 KHz 1,5W temps montée.png


Le taux de THD (mesuré avec un distorsiomètre analogique HP 333A) ne dépasse pas 0,1% à 10 W sinus pour toutes les fréquences comprises entre 35 Hz et 30 Khz.
En poussant la puissance vers 15 W, cela ne bouge guère et ne dépasse pas 0,4 à 0,5 % sauf en dessous de 30 Hz (la THD atteint 1,2 %) car la saturation du fer des TS commence à devenir significative à cette puissance.

La Cordiff corrige encore correctement jusqu’à 20 Hz (voir photo début de saturation du TS), mais son action est moins importante en raison de sa limitation volontaire (-3 dB à 8 Hz) pour éviter toute velléité de motorboating , car en dessous de 20 Hz, il n’y a plus guère de signal musical utile …
Et cela "squeezze" aussi le risque de "rumble" de certaines platines vinyles (particulièrement celles à entraînement du plateau par galet).

Fichier(s) joint(s):
20 Hz carré à 1,5W.png


A l’écoute :

* Les basses sont profondes et fermes sans traînage…, et on perçoit particulièrement bien la différence entre une contrebasse acoustique (surtout jouée à l’archet où cela "grogne" à loisir…) et une guitare basse qui , en comparaison , "tape bien" mais manque toujours d’assise "boisée"…

* Il y a beaucoup "d’air" autour des instruments … et l’impression de largeur de la scène sonore est remarquable, même avec de grandes formations où l’on peut suivre facilement la "partie" de chaque instrumentiste…

* La restitution des transitoires est réellement "jouissive" et n’est pas du tout "comprimée" comme avec la plupart des schémas à contre-réaction classique…

* Les cymbales "percutent vrai" à l’impact de la baguette, ensuite le cuivre "frissonne" longuement…
Quant à l’écoute d’un vibraphone (merci Dany Doritz, le proprio de la Huchette) c’est que du bonheur !

Bref, comme l’ont constaté la plupart des DIYeurs qui ont essayé la Cordiff , c’est de la "finesse" communicative à tous les niveaux du spectre musical , et surtout l’envie d’un foot-tapping permanent, tellement c’est "bon" !!!

Vu mon âge avancé et ma fainéantise récurrente…, je pense que cet ampli sera probablement mon dernier.

Je vais pouvoir , en profitant de cette dernière expérience , fignoler encore un peu mieux le précédent ampli Cordiff qui trône dans mon salon depuis fin 2017 et probablement le mettre en vente approximativement au prix des pièces .... et faire certainement un heureux.

J'ouvre une suite pour les quelques photos restantes ( on est limité à 8 PJ maxi)

Daniel


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Dernière édition par Farf40 le Sam 19 Oct 2019, 18:00, édité 1 fois.

Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff (suite)
MessagePosté: Mar 08 Oct 2019, 18:27 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 943
Localisation: Limousin zinzin...
Allez encore quelques photos comme annoncé plus haut :


Fichier(s) joint(s):
1 KHz à 21W (limite écrêtage).png


Fichier(s) joint(s):
Cablage.png


Et l'outil de réglage du bias (sans ouvrir l'ampli car 4 mini-potars accessibles extérieurement derrière le TA)

Fichier(s) joint(s):
Outil Régl. Bias.png


Pour la "beauté du geste", et en tant que "pénible officiellement reconnu" :P , j'ai même ajouté aux bornes de chaque fusible une mini-led en série avec 1 Megohm pour m'avertir que le fuse à fondu tub20 ... Ce n'est pas noté sur le schéma d'alim (secondaire N°2 du TA pour fuse 80 mA tempo)

Voilà , c'est tout !!!

Bien que cet ampli Cordiff n'inove pas particulièrement , tout commentaire et même toute critique sont bienvenus.

NB : Le précédent ampli Cordiff queje mettrai en vente (après quelques améliorations à venir ... pour le rendre quasi-conforme au petit dernier) :wink: figure sur le forum de René ici :

http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=644 , sous le titre "un PP de 6P3S Cordiff d'inspiration Arnaud"

Daniel


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mar 08 Oct 2019, 20:54 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2792
Localisation: Nantes
Hello Arnaud,

Bravo pour la réalisation et le rapport qui va bien tub18

Allez, je vais dire des trucs pour pinailler un peu 8)

Bon le premier étage “grand gain” pour attaquer des 6L6 pourquoi pas ( je sais que tu aimes bien ;) ), la liaison infra basse ( 0,18 Hz ) entre le pré et la puissance est une source d'instabilité car c'est le TRS qui va alors être le maillon faible dans la partie basse de la bande passante et sa fréquence dépend de la puissance. Ainsi à faible puissance l'ampli va être stable puis avoir tendance à osciller TBF dès qu'on pousse un peu. Tu es obligé ici d'avoir cette bande passante d'ampli car la limite basse de ta CDiff est très ( très ) basse, avec un gain optimal de 35 il est à -3dB soit encore 17 de gain à 4Hz … ça corrige encore sévère et pas en phase ! Essaie de couper la CDiff vers 16Hz ça permet d'avoir des carrés propres à 20Hz, tout le FA qu'il faut dans le grave et ça permet de couper l'ampli à -3dB sous 8Hz. Le coup de la double 6N2P en tube correcteur pour si peu d'apport bof … G=35, Zout qui reste très élevée à cause de la 470 ohms d'anode non découplée. Une seule triode 6N3P ( ou 6N1P d'ailleurs ) bien chargée sort avec un gain un poil moins élevé et surtout une Zout inférieure. Comme le but est d'éviter le bruit sur cette partie du circuit, les hautes impédances sont à éviter alors si en plus Miller s'en mêle …

Maintenant que j'ai dis tout ça … bon bein on s'en fout :lol: je suis sûr que ton ampli est un régal à l'écoute comme tous les amplis à CDiff tub18 bravo pour le peaufinage qui n'est jamais gagné d'avance, profites en bien c'est tellement de plaisir tub30

Et ptet que t'auras l'occasion de faire un autre dernier ampli tub19 même avec la CDiff, ces amplis ne sonnent pas tous pareils, le champs d'exploration est vaste.

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 08:29 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 12 Mai 2006, 08:50
Messages: 792
Localisation: Toulouse
Bonjour,

Je n'y comprends rien, n'ayant jamais eu le temps ni de finir mon premier ampli perso (trop de projets, pas assez de temps, comme beaucoup de monde), ni de me renseigner sur ces histoires de correction différentielle, mais en tout cas, c'est du chouette travail! Bravo à toi!

_________________
François


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 08:47 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 943
Localisation: Limousin zinzin...
Hello Greg,
Je suis Daniel, pas Arnaud ....?
Pas réveillé ?
Je note tes remarques (certainement très judicieuses , et je vais essayer de voir ça et de ré-écouter.
Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 09:07 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 02 Mai 2006, 09:28
Messages: 1033
Localisation: AVEYRON
Salut Daniel ,
Quel beau travail , c'est vraiment superbe à l'extérieur comme à l'intérieur.
Et le résultat est à la hauteur du plumage on dirait , tes carrés à 10kHz sont vraiment parfaits. (T'as changé de scope ??)
J'ai un projet de refonte d'un PP 6V6 avec le même schéma et (pour la première fois depuis longtemps) , l'alim sur le même chassis , je vais décortiquer ton implantation qui me paraît idéale .(mais les toriques dégage bien la place en dessous !!)
Et je vais essayer de le faire aussi joli que le tien.

A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 10:33 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Sam 02 Jan 2010, 18:47
Messages: 295
Localisation: LIMOUSIN
Bravo Daniel , à la fois beau , ( comme d'hab ! ) , simple et efficace

beaucoup de savoir faire à la fois dans la réalisation , l'optimisation du schéma et bien sur les résultats finaux
comme Trappeur , je trouve tes carrés à 10Khz parfaits , pas la moindre surosc , coupure du premier ordre , c'est exactement ce qu'il faut viser

seul bémol : pourquoi le dernier ? la recherche du Graal est une quéte sans fin , non ?

A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 12:49 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 582
Localisation: Alsace
Hello !
Je pense que les applications à correction différentielle comportant un transformateur de sortie (TS) resteront l’apanage des DIYeurs pour le plus grand bonheur de ceux qui osent se risquer hors des sentiers battus. Pour des applications purement commerciales la corr.diff. sera réservée aux montages sans TS pour des raisons de talonnement dans les graves à forte puissance, là où le TS montre ses faiblesses. En effet, je vois mal un commercial expliquer que l’ampli affiché 2*30W ne fait plus que 15W à 20Hz, sauf à mettre une somme folle dans des TS surdimensionnés.
La correction différentielle, version commerciale sera donc réservée aux semi-conducteurs, aux OTL et hybrides sans TS. Comme je l’ai signalé, c’est déjà partiellement le cas…
Bravo à Daniel, et même s’il lève le pied en matière de réalisation, il sera toujours de bon conseil à tous les amis du forum.

:D :shock:

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 18:11 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 943
Localisation: Limousin zinzin...
Pour Trappeur, Greg , Gérard et Arnaud,

Je vais probablement limiter la coupure basse comme le suggère Greg en mettant des capas de liaison "Schmidt-PP" un poil plus petites selon mon stock dispo, et re-mesurer et surtout ré-écouter.

Pour le découplage de la 470 Ohms dans la cathode (pas l'anode, Greg !!!) de la double triode // du "comparateur", je ne sais pas si c'est bien utile de la découpler car cela fait une petite contre-réaction locale dite "d'intensité" qui doit linéariser un petit peu le gain de cet étage comparateur, n'est-il pas ???

Je vais peut-être aussi légèrement modifier (en les augmentant légèrement) les capas du filtre double RC d'entrée grilles de l'étage comparateur pour limiter les "sifflantes"que je trouve (à mon oreille) un rien trop présentes sur certaines voix féminines...

Cela restreindra (pas trop n'en faut ...) le "champ d'action" en haut de l'étage correcteur, mais je ne voudrais pas allonger sensiblement le temps de montée global (modifiable facilement par changement de la 180 pF de retour HP) sur des carrés 10KHz .

Un temps de montée court rend bien percutantes les attaques sur les tuttis orchestraux, idem pour le "chuintement" des cymbales jouées avec des balais, ou encore sur la "clarté métallico-chantante" de la frappe d'un triangle ...

En fait, plein de compromis à pinailler encore !

Oui Trappeur, j'ai changé mon scope... pour un Hameg HM404 analogique 40 Mhz, quasi-neuf mais avec curseurs bien pratiques et la mise en mémoire d 6 réglages automatiques différents.

J'ai profité du renouvellement en tout numérique des scopes du labo TP de la fac de sciences physiques de Limoges et j'ai pu choisir parmi 5 Hameg HM404 "réformés", mais très peu utilisés (110 € le scope au profit de l'association des anciens élèves) :wink:

Mon ancien Hameg HM203-7 (20 MHz) a fait le bonheur de l'ami Patrice (Diafan) dont le sien donnait des signes de grosse faiblesse...

Pour Arnaud, les splendides TS toriques polonais en cuve chromée (Toroïdy) que j'ai utilisés sont donnés pour 50W à (BP 8 Hz à 54 KHz - 3dB) et ne valent qu'environ 130 € port compris ... cela fait quand même un peu de réserve à 20 Hz si bien utilisés dans un ampl;i à tubes avec TS.

NB : un petit changement mineur pour la photo du câblage interne d u dernier bébé : la télécommande made in China originelle était équipée d'une mauvaise copie de potar motorisé Alps et crachotait à foison :mrgreen:

Je l'ai remplacée par une autre marque "aux yeux bridés" mieux fichue (environ 25 €) qui se monte la tête en bas par rapport à la médiocre m... précédente. On voit donc le potar , qui n'est plus en dessous du circuit imprimé, , mais au-dessus mais, fainéant, je n'ai pas refait la photo ...

Tiens une astuce simpliste : pour visualiser sur l'ampli le fonctionnement du potar motorisé, il suffit de sortir en face avant une led 2 couleurs (à 2 pattes) alimentée au travers d'une 820 Ohms sur les 2 fils d'alim du potar Alps motorisé (changement du sens par inversion du +/- 5 volts)

Quand je monte le son avec la télécommande IR, le rouge s'allume et c'est en vert quant je baisse le son :idea: ... Gadget quand tu nous tient.

Bon j'arrête de discourir et merci pour vos éloges (parfois mérités, mais pas trop souvent quand-même SVP, car j'ai le crâne qui enfle et je vais devoir changer de casquette :lol:

Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Mer 09 Oct 2019, 21:55 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 02 Mai 2006, 09:28
Messages: 1033
Localisation: AVEYRON
Re , Daniel
Farf40 a écrit:
Pour le découplage de la 470 Ohms dans la cathode (pas l'anode, Greg !!!) de la double triode // du "comparateur", je ne sais pas si c'est bien utile de la découpler car cela fait une petite contre-réaction locale dite "d'intensité" qui doit linéariser un petit peu le gain de cet étage comparateur, n'est-il pas ???

Mais tu ne peux pas la découpler cette cathode ,elle sert d'entrée pour le retour du transfo !!
De toute façon la "charge utile" de ce comparateur n'est pas très élevée (390k de fuite de grille pour le Schmitt)

Par contre effectivement tu as de la marge avec tes transfos de sortie !!

A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Jeu 10 Oct 2019, 09:11 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 943
Localisation: Limousin zinzin...
Ok Trappeur, je savais ça.

Et c'est cela que j'ai voulu suggèrer "entre les lignes" à Greg sans vouloir le "vexer "... concernant le découplage de la 470 Ohms...

Mais peut-être que je n'ai pas bien compris sa "remarque" concernant la Zout de l'étage ... :mrgreen:

Effectivement la charge n'est pas très élevée avec 390K de fuite grille, mais cela me permet de limiter la fréquence basse d'action de l'étage correcteur dans la boucle vers 4 Hz.

Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Jeu 10 Oct 2019, 10:46 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 02 Mai 2006, 09:28
Messages: 1033
Localisation: AVEYRON
Salut Daniel ,
Je ne crois pas que Greg voulait te faire découpler la cathode , il doit bien savoir lui aussi...., je pense qu'il parlait juste de comparer les impédances de sortie 6N2P /6N3P/6N1P , compte tenu du fait que dans tous les cas la cathode ne pourrait pas être découplée...
Mais il me semblait que dans ta réponse tu argumentais en disant que ça n'amènerait pas grand chose ... effectivement , ça pourrait même enlever la Cdiff :evil:

A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Jeu 10 Oct 2019, 20:14 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2792
Localisation: Nantes
Hello Daniel,

Oui j'étais ( et suis toujours ) mal réveillé, une grippe accompagnée d'une bonne sinusite qui n'arrêtent pas de finir tub17

Farf40 a écrit:
Pour le découplage de la 470 Ohms dans la cathode (pas l'anode, Greg !!!) de la double triode // du "comparateur", je ne sais pas si c'est bien utile de la découpler car cela fait une petite contre-réaction locale dite "d'intensité" qui doit linéariser un petit peu le gain de cet étage comparateur, n'est-il pas ???


Et il ne faut pas la découpler 8) sinon notre montage arrête d'être soustracteur vu que le signal de sortie revient par la cathode. Je disais juste que comme cette cathode n'est pas découplée cela augmente beaucoup l'impédance de sortie sur l'anode à cause du µ élevé des 6N2P et qu'un tube avec un gain moins élevé peut donner un gain global équivalent tout en ayant une impédance de sortie moindre et ce avec une seule triode.

Mais, je le répète, je chipote pour le jeu et mes remarques n'enlèvent rien à la belle réalisation présentée ici fournie avec les plans et la matière grise tub18 et entre nous Daniel nous n'allons pas nous vexer ;)

Bien amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Sam 19 Oct 2019, 18:51 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Déc 2006, 15:34
Messages: 943
Localisation: Limousin zinzin...
Bonjour à tous,

Quelques modifs mineures sur le bestiau :

Sur le schéma de la partie alim, ajout d'une Led (s'allumant si le fuse 80 mA a fumé, c'est mieux pour "sauver" les écrans des 6P3S ...), représentation oubliée en version précédente ...

Sur la partie ampli :

Suppression de la R-talon (inutile) de 470 Ohms initialement placée en série avec le potar attenuateur de signal de retour HP.

Augmentation de la capa du filtre d'entrée comparateur de 33 à 45pF :
Ceci afin de limiter (je n'ai pas dit éliminer ...) quelques sifflantes parfois désagréables sur certaines voix de femmes enregistrées (trop) près du micro ...

Passage la capa de fuite grille de l'entrée inverseuse du "Schmidt" de 390K à 820K :
Ceci pour "charger" un peu plus les anodes // du tube comparateur et "gagner" un petit poil de gain particulièrement en correction des fréquences très basses ...

Au final, la BP (suffisamment étendue à mon avis ...) "chute" de 95 KHz à 75 KHz (- 3db) et le temps de montée "grimpe" de 6,2 à 6,8 micro-secondes (différence imperceptible à l'écoute)

Tout ça me semble (encore) mieux "équilibrer" la précision de la restitution par exemple sur les tuttis de grandes formations (genre "der Fliegende Holländer" ou même une version "musclée" de "Un Américain à Paris" ...)

Mais ce n'est que mon goût personnel, probablement discutable ...

La mise à jour en revision 5 des schémas est faite en tête de post comme d'hab' ...

Daniel

_________________
Rien n'est moins sûr que l'incertain ... (Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Encore un (chouette) PP en Cordiff
MessagePosté: Lun 21 Oct 2019, 15:39 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Mar 02 Mai 2006, 09:28
Messages: 1033
Localisation: AVEYRON
Salut Daniel ,
c'est du fignolage ou je ne m'y connais pas !!
Mais faut une bonne oreille quand même ...Moi j'ai fignolé en regardant le scope au point "A1" , parce qu'à l'oreille ..rien !!
Avec toutes mes tensions ajustables je me suis permis un petit tour de réglage des B+ pour chaque étage en minimisant en A1 , encore un usage de la Cdiff pas prévu au départ !! (ça revient à faire pivoter la droite de charge et ça se complète bien avec le réglage du courant de repos)

J'avais une question sur ta face avant : tu as percé toi même un grand trou du diamètre externe du gros bouton ??
Et une autre :
C'est quoi ta version musclée de l'Américain qui vient à Paris ??
J'en ai une par le LSO (London symphonic) et André Prévin avec Christina Ortiz au piano c'est bien dynamique aussi ...
A+


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com