Audiyofan.org
https://www.audiyofan.org/forum/

Bobineuse
https://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=73&t=7176
Page 1 sur 22

Auteur:  WismerHill [ Dim 29 Mar 2009, 12:10 ]
Sujet du message:  Bobineuse

Bonjour,

Je suis en train de faire une étude pour une bobineuse et je coince un peu sur le système de freinage de fils. Si vous avez de bonnes idées ou de belles photos de bobineuse, je suis preneur !

Merci !

Image

Auteur:  Guy [ Lun 30 Mar 2009, 18:54 ]
Sujet du message: 

Salut Wismermill

j'y ai un peu réfléchié et pour l'instant je garde mes doigts pour controller :-)

Sinon, j'avais trouvé un doc sur une machine industrielle (qui tresse des ceintures de sécurité) (je peux t'envoyer le PDF si tu me donnes ton adresse en MP): En synthèse un frein sur la bobine est piloté par un controleur de tension:

.... Tension controller is
LE-40MTB-E made by Mitsubishi Company in Japan.
As shown in Fig.5, the computer controls the controller
by making the level of “OP” and “SL” high or low
through two transistors. Two tension transducers (for
single line winding, only one transducer) are installed in
the paths of the lines and send tension signals to tension
Controller. By comparing tensions with the desired value,
the controller regulates the torques of the line tubes and
adjusts the tension using magnetic powder brakes.
During the processes of changing line tube or model,
computer sets “OP” high, “SL” low, and the controller
enters “stall” state whose tension is in a fixed value, so
the lines are prevented from getting out of the winding
head.
When “OP” is low and “SL” is high, the control starts
to control the line tension in PID regulation manner. To
realize fast following the objective tension and desired
steady state accuracy, two groups of PID parameters are
used. When the tension controller is just started, big
proportion (Kp) and small integration time (Ti) values
are used, and the tension increases as quickly as possible.
When tension reaches an appropriate value, small
proportion (Kp) and big integration time (Ti) values are
used, then line tension varies slowly and maintains
stably.
To make the tension value from the tension transducer
accord with real tension, the system of the tension
controller and the transducer should be calibrated before
proceeding.

Auteur:  WismerHill [ Lun 30 Mar 2009, 20:37 ]
Sujet du message: 

Le frein sur la bobine ne me branche pas trop car dans le cas de gros fil l'effort de tension est important et oblige donc à avoir le support de bobine solidaire de la machine ce qui ne seras pas le cas de la mienne.

Mais je veux bien le PDF, il y a peut être des idées à prendre. Et puis si je trouve rien de mieux, je ferai peut être ainsi...

Auteur:  zalitron [ Mar 31 Mar 2009, 07:08 ]
Sujet du message: 

Le problème principale est que l'accélération du fil pendant le bobinage sur une forme carré, est variable.
Freiner directement la bobine dévidoir est a éviter, risque de casser le fil en raison de l'inertie de la bobine, enfin tous dépend de son poids et de la gauge du fil.
Je verrais bien un système semblable au mécanisme d'entrainement de bande sur un magnéto, deux galets en caoutchouc viendrait pincer le fil.
L'un des galet est libre et l'autre fixé sur l'axe d'un moteur pap, en shuntant les bobines avec un rhéostat, cela fait un frein efficace et réglable.
Il faudrait aussi rajouter sur le chemin du fil, une poulie monter sur ressort pour compenser les variation d'accélération.

@+

Auteur:  GEGE 94 [ Mar 31 Mar 2009, 10:24 ]
Sujet du message: 

Bonjour.
Je me sers de 2 bobineuses depuis plusieurs années, avec des bobines qui sont fixes, mais entre la (les) bobine (s) il y a un dévidoir chargé de tendre mécaniquement le fil en fonction de son diamêtre, il est formellement recommandé de bobiner sans a coup,avec une machine a bobiner munie d'un embrayage...et d 'avoir le pied léger.
gege 94

Auteur:  GEGE 94 [ Mar 31 Mar 2009, 12:52 ]
Sujet du message: 

Ce que j 'appelle bobine dans mon post précédent , est en réalité le support qui contient le fil qui est fixe sur la bobineuse et en amont du dévidoir.
Pour confectionner un transfo , le cuivre est bobiné sur une carcasse ou sur un caniveau, et bien évidemment c 'est cet élément qui est entraîné en rotation, donc attention a employer les bons termes , pour que tout le monde parle des mêmes choses.
gege 94

Auteur:  Yves07 [ Mar 31 Mar 2009, 14:13 ]
Sujet du message: 

zalitron a écrit:
. . .
L'un des galet est libre et l'autre fixé sur l'axe d'un moteur pap, en shuntant les bobines avec un rhéostat, cela fait un frein efficace et réglable.

J'aime bien cette idée de frein électrique !
Citation:
Il faudrait aussi rajouter sur le chemin du fil, une poulie monter sur ressort pour compenser les variation d'accélération.

Hey !
Pourquoi ne pas l'intégrer au frein ?
Si le fil forme un "S" entre les galets il suffit que l'ensemble puisse pivoter sur l'axe de l'un des deux galets !
Et si c'est celui du moteur, il suffit de l'alimenter "à l'envers" pour qu'il serve de ressort de rappel !
On garde un rhéostat pour ajuster le couple.

GEGE

J'ai vu (en photo) des sortes de "cloches" où le fil est extrait par le haut de la bobine (dont l'axe est vertical).
Il y a une pièce tournante au dessus de la bobine munie d'un anneau dans lequel passe le fil.
A moins que ce soit la bobine qui tourne ? ? Ca éviterait les boucles.
Le freinage consisterait alors à empécher cette pièce de tourner librement ? ?
Si oui, le freinage électrique de Zalitron s'applique aussi ! !
Est-ce ce genre de dévidoir ?

Seb

Pourquoi deux disques à trous décalés ?
Un seul suffit avec deux capteurs décalés !

Yves.

Auteur:  Yves07 [ Mar 31 Mar 2009, 17:38 ]
Sujet du message: 

GEGE vient de faire passer ça :


Image

Merci.

Auteur:  WismerHill [ Mar 31 Mar 2009, 22:06 ]
Sujet du message: 

L'option qui me séduit le plus et celle du moteur pas à pas en frein car j'ai des moteurs de rab mais ce qui me plais moins est l'aspect encombrant de la solution.

Yves utilise un frein directement sur le fil ce qui est très efficace mais j'aime pas trop les contraintes que prennent le vernis.

Je pense que je vais essayer de trouver de jolis galets en caoutchouc et faire le freinage en pinçant un ou plusieurs galets. J'ai oublié mes cours de méca, je ne sais plus si le coeff de frottement diminue avec la vitesse...

Yves07 a écrit:
Pourquoi deux disques à trous décalés ?
Un seul suffit avec deux capteurs décalés !

Vas savoir !

A un moment j'y ai pensé mais comme le disque ne coute que 12 euros, j'ai trouvé plus facile de faire le calage sur un second disque... Ca c'était l'avant projet. Beaucoup de choses changeront... ( dont surement celle là ! )

Auteur:  Guy [ Mer 01 Avr 2009, 08:00 ]
Sujet du message: 

bonjour
et d'ailleurs pourquoi 2 capteurs?

(Je n'ai pas creusé la piste "capteurs" parce que je suis parti pour ma part sur une conception différente: c'est le PC qui pilote les 2 moteurs, sans feedback ni capteurs)

Bon 1 avril!
Guy

Auteur:  WismerHill [ Mer 01 Avr 2009, 08:19 ]
Sujet du message: 

Bonjour Guy,

2 capteurs en quadrature de phase pour voir le sens de rotation.

De cette manière je peux séparer la commande du moteur de celle du comptage. Je n'ai donc pas à me préoccuper du nombre de pas ni du rapport de réduction.

Cela permet aussi ( et surtout ) de décompter lorsque l'on débobine quelques tours... :D

Auteur:  Yves07 [ Mer 01 Avr 2009, 08:38 ]
Sujet du message: 

Guy a écrit:
bonjour
et d'ailleurs pourquoi 2 capteurs?



Au moins un capteur et un trou pour compter les tours et éliminer /corriger les erreurs dues au "glissement" du moteur principal et de la tranmission associée et conserver ainsi une relation précise avec celui qui pilote l'avance (la vis mère)
La boîte à vitesse mécanique est remplacée par des compteurs, qu'ils soient réalisés en composants discrets ou programmés peu importe, mais c'est plus facile que de tailler des engrenages et plus précis qu'un système de galets entre deux disques ! Enfin, pour un non mécanicien comme moi :roll:

Deux capteurs pour connaitre le sens de rotation, parce qu'il arrive que l'on soit amené à débobiner curse
Le principe est vieux comme mes robes:
Quand les capteurs sont correctement calés par rapport aux trous, l'un fournit un signal avant ou après l'autre selon le sens de rotation. Une simple bascule D indique le sens.

Plusieurs trous pour ne pas avoir d'origine fixe au comptage et rendre l'avance plus "fine".
Sur ma bécane, je ne peux déplacer le système d'avance qu'une seule fois par tour, pouvoir fractionner ce déplacement (par le nombre de "trous" est incontestablement un avantage.

Yves.
Comme vient de le dire Séb !

Auteur:  zalitron [ Mer 01 Avr 2009, 19:02 ]
Sujet du message: 

Cool..... Ça prend forme :D
Perso, je verrais bien un moteur CC (piloté en PWM) pour entrainer la "carcasse" au lieu d'un pap, c'est moins précis, mais ... plus doux a piloter en puissance.



Enfin, je me comprend :wink:
@+

Auteur:  WismerHill [ Mer 01 Avr 2009, 19:09 ]
Sujet du message: 

Pourquoi pas.

Un moteur CC est aussi puissant à très basse vitesse (moins d' 1tr/s) qu'un pas à pas ?

Ca se trouve où ? Le pap qui me plait est sur ebay.

Auteur:  roddec [ Mer 01 Avr 2009, 22:22 ]
Sujet du message: 

une piste non diy:
http://www.edgb2b.com/Prosys-2882-nopro ... ciete.html

Page 1 sur 22 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/