Audiyofan
Audiyofan




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Lun 17 Fév 2020, 23:13 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2823
Localisation: Nantes
Bonsoir,

Afin de ne pas polluer le fil à propos de l'ampli de 300B une fois de plus avec un sujet polémique, j'ai préféré déplacer ma réponse dans un nouveau fil.

TL;DR : la polarisation auto ça génère de la compression mais ça ne se dérègle pas.

Alors on va passer rapidement sur les schémas, ça parait trivial mais on y voit les éléments coupables :
Fichier(s) joint(s):
pola_auto.png


En l'absence de signal, le courant continu qui traverse le tube traverse également Rk et de ce fait, la tension Vgk est négative, notre tube se polarise seul ( et ça c'est bien ).

Quand un signal alternatif est appliqué la tension aux bornes de Rk est sensée rester constante car c'est le condensateur qui va assurer la charge décharge du courant demandé dans la bande audio tub19 oui mais “dans la vraie vie” :

PBen a écrit:
En fait, les cycles de charge/Décharge du condensateur qui ne sont pas tout à fait symétriques se traduisent par une valeur moyenne non nulle plutôt faible qui s'intègre au fil du temps dans le condensateur tant que le signal est appliqué d'où dérive progressive.
Ainsi la polar 'glisse' et il faut un certain temps pour qu'elle redevienne normale après la disparition du signal.


Je mets le lien vers ce vieux fil sur les push de 6S19P qui prenaient plusieurs dizaines de kOhm dans les cathodes. La façon de s'en sortir a été de mettre des Zener de protection pour limiter la dérive des tubes de puissance dont les cathodes passaient au delà de la tension de claquage des condo de découplage tub17 … on a bien rigolé.

Maintenant, c'est comme tout, si ça se trouve, ça fait de la « bonne compression » qui plaît aux oreilles ou bien qui ne s'entend pas du tout … en fait … honnêtement … on s'en fout. Ça dépend juste de ce qu'on voulait faire au départ : se faire plaisir en bidouillant du 400V ( et il n'y a pas de mal à ça ) ou bien faire un ampli qui reproduit un signal fidèlement dans la mesure du possible et si possible dans toutes mesures.

La pola fixe ça demande forcément un réglage de bias ( donc compliqué ) en plus d'une alimentation plus complexe ( et plus chère ). La particularité de la la polarisation auto c'est quand même que justement ça s'auto démerde et donc au niveau sécurité ET appairage des tubes ça permet pas mal de garanties intéressantes quand on veut un ampli-juste-qui-tombe-en-marche-et-basta … il faut choisir ses combats.

Amicalement,
Grégoire


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Mar 18 Fév 2020, 06:52 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 01 Oct 2003, 22:47
Messages: 8208
Localisation: St Mathieu de Tréviers près de Montpellier
tub18 tub18 tub18 tub18
Bonjour Chanmix :mrgreen:
Excelente piqure de rappel tub15 tub15

_________________
Ce qui est pris n'est plus a prendre


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Mar 18 Fév 2020, 11:26 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Dim 09 Jan 2011, 09:52
Messages: 486
Localisation: Drome
Fichier(s) joint(s):
Sans titre.jpg
bonjour a vous deux
on peut aussi faire une polar fixe mais automatique :D

Alain


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Mar 18 Fév 2020, 20:29 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2823
Localisation: Nantes
alors là tub15 tub18

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Mer 19 Fév 2020, 10:20 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 08 Juil 2005, 17:49
Messages: 584
Localisation: Alsace
Hello !
Cet OTL circlotron à correction différentielle présente toujours des courants de repos identiques grâce au régulateur PID dans la partie droite du schéma. Cela garantit un offset inférieur à 20mV en sortie HP.
Mais la dispersion naturelle des tubes de sortie nécessite forcément des polarisations différentes sur les branches push et pull, c’est le travail du PID.
C’est donc la moyenne des 2 tensions de polarisation qui est régulée sur ce montage à l’aide du LR8.
Ce LR8 fournit aussi une tension de polarisation très négative à la mise sous tension, laissant bloqués les tubes de sortie durant 35 secondes.
http://sites.estvideo.net/papanaka/OTL_circlotron/OTL_CYCLOTRON_V4_PRINCIPE__.CIR.pdf

_________________
Arnaud
Réga Saturn + OTL corr.diff. + Cabasse Iroise 3
______________________________________
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant !
(Pierre Dac)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Jeu 20 Fév 2020, 08:21 
Hors ligne
Membre Assidu

Inscription: Sam 02 Jan 2010, 18:47
Messages: 328
Localisation: LIMOUSIN
Bonjour à tous ,
je remonte un peu plus haut dans ce post pour compléter les conclusions de Grégoire : bien d'accord pour dire que le principal avantage de la polar automatique , c'est la sécurité d'emploi pour le tube
Je ne reviens pas pour autant sur ma préférence pour la polar fixe pour les raisons " intégrité du signal" clairement exposées par Yves , mais voudrais juste compléter l'analyse sur le pourquoi cette polar fixe présente plus de risques :

- considérations ON/OFF tout d'abord : il est évident qu'à la mise en service , la polar de grille doit étre établie avant l'apparition de la haute tension
de méme à la coupure , elle doit disparaitre après la HT : dans ce sens c'est facile , il suffit de dimensionner la constante de temps du filtrage pour qu'elle soit supérieure à celle de la HT , et on travaille sur la grille à haute impédance
c'est bien sur malheureusement contradictoire avec la mise ON , et là il faut d'une façon ou d'une autre temporiser l'apparition de la HT : si le redressement est fait par diode à vide , la montée en une dizaine de seconde est en soi suffisante

sinon tempo électronique


- considération viellissement à présent : la baisse du pouvoir émissif du filament au cours du temps se traduira par une baisse du courant anodique plus rapide qu'en polar auto , puisqu'il n'y a plus d'effet régulation
pas dramatique puisqu'il y a réglage possible , pas tous les quatre matins , et il n'y a pas de danger supplémentaire pour le tube

le seul vrai probléme vient de l'apparition progressive d'un courant grille , du à la pollution de celle ci qui la rend faiblement
émissive , et dépolarise petit à petit le tube : effet possible d'emballement qui ira jusqu'au dépassement de la dissipation plaque

d'où préconisation d'une résistance de fuite de grille 2 à 3 fois plus faible qu'en polar auto , avec pour inconvénient une charge plus élevée du driver
les tubes avec grille " plaquée or " seront moins sensibles à ce probléme , et méme sur un tube normal , c'est à la limite récupérable : ça m'est arrivé , en "polar auto !" , avec un courant qui s'envolait vers le haut en plusieurs minutes :
n'ayant plus rien à perdre , j'ai survolté le filament en le portant au rouge vif pendant plus d'un quart d'heure , et la montée en température de la grille a du évacuer les ions malfaisants , le tube est reparti

Après , comme le dit Grégoire , ça reste affaire de choix , sécurité contre perfectionnisme ....


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La polarisation automatique des tubes de puissance
MessagePosté: Jeu 20 Fév 2020, 09:26 
Hors ligne
Membre Assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 06 Avr 2009, 10:09
Messages: 2823
Localisation: Nantes
Bonjour à tou.te.s

Décidément, ce forum ne dort jamais que d'un œil :wink:

Merci Arnaud pour l'ingénieux système de compensation et Gérard pour les précisions sur les effets de la pollution de la grille. D'ailleurs tu as esquissé un autre sujet sur lequel tout le monde a une opinion bien tranchée, on va mettre ça dans un autre fil de discussion tub15

Je reviens rapidement sur le fait que je ne préfère pas une solution à une autre : dans le cas d'un ampli hi fi alors j'ai tendance à utiliser une pola fixe ( comme dit Yves : « Les tubes de puissance les pieds bien par terre. »* ) Dans le cas d'une amplification d'instruments alors là, je pencherais probablement plus pour une pola auto car on va désirer cette compression particulièrement. Je priorise d'abord par l'impact que ça a sur le rendu avant toute considération sur 1°le service après vente de l'appareil et 2°sur le coût d'implémentation. Il n'en n'est pas de même pour des ampli du commerce ni des schémas mis au point pour que le plus grand nombre puisse goûter la joie d'avoir un ampli à tubes fabriqué soi même, *personne ne s'est encore plaint du son du DPP d'EL84 qui est pour le coup une pola auto poussée à l'extrême et qui est « tout à fait écoutable ».

Amicalement,
Grégoire

_________________
Utile : un générateur de papiers millimétrés (log, lin), un traceur de fonctions, un simulateur didactique de circuits, baudline frequency analyzer.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com